Rencontre à l’ANPER avec une délégation d’investisseurs turcs : Evaluation des perspectives d’investissement dans le domaine de l’électrification rurale

Le Directeur général de l’Agence Nigérienne de Promotion de l’Electrification en milieu Rural (ANPER), M. Salouhou Hamidine a présidé, hier après-midi, une séance de travail avec une délégation d’investisseurs turcs conduite par l’Ambassadeur de la Turquie au Niger, SE Mustafa Ari Turker. Il s’est agi lors de cette rencontre de présenter aux investisseurs turcs les opportunités qui s’offrent dans le domaine de l’électrification rurale au Niger.

A l’issue de la rencontre avec la délégation turque, le Directeur général de l’ANPER, a indiqué qu’il s’agissait d’évaluer les perspectives d’investissement dans le secteur d’électrification rurale. L’ANPER, a expliqué M. Salouhou Hamidine, est une structure qui vise à développer et à promouvoir l’électrification rurale sur l’ensemble du territoire national. Il a présenté ainsi tous les efforts qui ont été consentis par le gouvernement à travers la restructuration et tous les appuis institutionnels permettant de développer le domaine de l’électrification rurale.

Selon M. Salouhou Hamidine, la délégation turque est satisfaite de ce que le Niger est en train de réaliser dans ce domaine. En outre, le Directeur général de l’ANPER a souligné que l’électrification rurale est une des actions sociales sur laquelle le Président de la République attend qu’une action immédiate soit engagée. « Nous sommes en train de mettre en œuvre un programme d’électrification de 1.000 villages avant la fin de ce mandat. Et cela nécessite une forte mobilisation » a-t-il déclaré. Il a par ailleurs remercié tous les partenaires du Niger qui investissent dans le secteur de l’électrification rurale.

M. Salouhou Hamidine a lancé un appel à tous les investisseurs de venir à l’ANPER en vue de voir les opportunités qui s’offrent à eux pour investir dans ce secteur. « D’ores et déjà nous sommes en train de mettre en place le décret de marché sur les différentes approches qui ont été définies par la stratégie d’accès à l’électrification approuvée par le gouvernement. Cette stratégie permet aux populations d’avoir accès au service de base en matière d’électricité » a-t-il noté. Le DG de l’ANPER devait ajouter que dans cette dynamique des opérateurs économiques internationaux accompagnent le programme de l’ANPER en réalisant des mini réseaux. Il a relevé que le secteur de l’électrification rurale, demande une conjugaison d’efforts du gouvernement et de ses partenaires.

L’ambassadeur de la Turquie au Niger, SE Mustafa Ari Turker a expliqué que les investisseurs turcs séjournent au Niger dans le cadre d’un forum d’affaires avec les opérateurs économiques. Les opérateurs économiques turcs ont effectué le déplacement afin d’évaluer le potentiel d’investissement au Niger. Au cours de trois jours qu’ils vont passer au Niger, ces opérateurs économiques vont s’entretenir avec leurs homologues nigériens dans les

différents secteurs d’investissement. SE Mustafa Ari Turker a par ailleurs apprécié la présentation qui a été faite concernant les activités que le Niger est en train de réaliser dans le domaine de l’électrification en milieu rural. L’ambassadeur de Turquie a enfin assuré que les investisseurs turcs s’intéressent à ce domaine, et vont travailler ensemble avec leurs homologues nigériens pour investir dans le domaine de l’électrification rurale.

Laouali Souleymane(onep)

20 juin 2019
Source : http://www.lesahel.org

Imprimer E-mail

Economie