AFFAIRE ARTP vue par la Cour des comptes : La Cour des comptes confirme les révélations du Courrier

Le rapport général public 2017, 2018 et 2019 de la Cour des comptes est un coup dur pour dame Bety de l'ARCEP. Epinglée dans des productions antérieures par le Courrier qui a levé un coin de voile sur ses pratiques népotistes dans le recrutement du personnel, la dame Bety sur laquelle il y a plein d'autres choses à dire, notamment à propos de Tahoua Sakola, vient de recevoir sur la tête un coup de massue. Le coup lui a été asséné par la Cour des comptes qui a confirmé ses relations avec 11 personnes qu'elle s'apprêtait à recruter et dont les noms ne laissent place à aucun doute. De madame Agali Malika à madame Trapsida Raihana Habibou Oumani, en passant par, entre autres, Mahamadou Habibou et Ali Abdou Hassane, ça le népotisme à plein nez.

06 juillet 2020
Source : Le courrier

Imprimer E-mail

Economie