Economie

Massoudou budget programmesLe ministre des Finances M. Massoudou Hassoumi, a présidé, lundi dernier à Niamey, la cérémonie de lancement du budget et programme au Niger. Le budget programme est une innovation introduite par les réformes dans la gestion des finances publiques par les pays membres de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Il constitue un outil de planification et de gestion budgétaire centré sur les objectifs et les résultats, tout en permettant une allocation rationnelle des ressources en vue d'atteindre les objectifs. La cérémonie de lancement s’est déroulée en présence des présidents des institutions, des députés nationaux, des membres du gouvernement, des membres du corps diplomatique, des représentants des institutions nationales, régionales et internationales, des cadres du Ministère, des représentants de la société civile et de plusieurs invités.

En procédant au lancement, le ministre des Finances a rappelé que, depuis la fin des années 1990, l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) avait mis en place un cadre harmonisé de la gestion des finances publiques à travers six (06) Directives relatives aux lois de Finances, au Code de Transparence, au Règlement Général de la Comptabilité Publique, à la Nomenclature Budgétaire de l'Etat, au Plan Comptable de l'Etat et au Tableau des Opérations financières de l'Etat. Toutes ces Directives avaient été transposées dans l'ordonnancement juridique nigérien entre 2002 et 2003. Certes, « les différents instruments qui en ont résulté n'ont pas manqué d'apporter des améliorations notables dans la gestion de nos finances publiques quand bien même tous les aspects de ce cadre harmonisé n'ont pas été appliqués. Mais à peine entamée, la mise en œuvre de ce cadre harmonisé, les réflexions sur le mode de gestion des finances publiques ont rapidement évolué, notamment à travers l'expérience de l'évaluation de la gestion des finances publiques selon la méthodologie de l'évaluation des finances publiques dite PEFA », a-t-il déclaré.

Imprimer E-mail

Economie