Economie

Le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi a présidé le vendredi 9 novembre dernier, dans les locaux du Fonds de Solidarité Africain (FSA) à Niamey, la 7ème session de l’Assemblée générale de l’Association Professionnelle des Institutions de Garantie d’Afrique (APIGA). Cette instance a pour objectif principal d’examiner et adopter le budget de l’exercice 2019 ainsi que le rapport d’activités 2018-2019. L’APIGA est une association qui se veut un cadre d’échanges et de concertation entre les institutions membres et surtout de promotion du métier de garantie. La cérémonie d’ouverture de cette assemblée générale s’est déroulée en présence de la présidente en exercice de l’Association, Mme Naka G. DE Souza ; du directeur général du Fonds de Solidarité Africain, M. Ahmadou Abdoulaye Diallo ainsi que plusieurs invités.

Le métier des institutions membres de l’Association Professionnelle des Institutions de Garantie d’Afrique (APIGA) joue un rôle important dans l'écosystème du financement des économies des Etats concernés. Ces économies sont caractérisées par un faible niveau de bancarisation, un accès limité aux services financiers de qualité et surtout, de contraintes majeures pour l'accès aux crédits destinés à financer l'investissement ou à financer d'autres activités génératrices de revenus. « Le chemin reste long pour atteindre un niveau d'accès à ces financements qui nous permettrait d'affirmer, sans nous voiler la face, que nos populations bénéficient d'une situation satisfaisante en termes d'inclusion financière. Nous attendons donc de vos Institutions qu'elles jouent encore plus efficacement le rôle pour lequel elles ont été créées » a déclaré le ministre des Finances, M. MassoudouHassoumi, en ouvrant les travaux de cette assemblée générale. Il devait aussi saluer la pertinence et l'opportunité des chantiers de l'Association que la Présidente a annoncés. Il s’agit entre autres : de l'amélioration des outils et des modes d'intervention ; la normalisation de la profession ; l'harmonisation de leurs règles prudentielles, et la promotion d'une meilleure compréhension du métier de la garantie.

Imprimer E-mail

Economie