Economie

Travaux de construction pont AfriqueImage d'illustrationUn pont routier sera construit dans un délai de 45 jours en vue de remplacer celui de Malanville (Nord du Bénin) dont l’effondrement survenu la semaine dernière perturbe depuis lors les échanges commerciaux entre le Bénin et le Niger, a annoncé Alassane Séidou.

Selon le ministre béninois des Infrastructures et des Transports qui rencontrait, mardi soir à Cotonou, les usagers du pont routier désaffecté, notamment les transporteurs routiers et les responsables de la douane et du Port autonome de Cotonou (PAC), deux voies de contournement seront mises en place pour assurer temporairement la reprise du trafic entre le Bénin et le Niger.   

Saluant ces mesures annoncées par le ministre, les transporteurs ont néanmoins jugé long le temps que prendra la construction du nouveau pont routier. En attendant, ils ont déploré le surplus de distance qu’ils sont obligés de faire pour atteindre les voies de contournement et le changement d’itinéraire à entériner par l’administration douanière avant que leurs camions ne s’engagent sur les nouvelles routes. Les transporteurs ont également pointé du doigt les tracasseries subies durant la traversée du Burkina Faso pour la première déviation comme pour la deuxième déviation où il faut traverser le Nigeria.

Sur ce dernier point, le ministre des Infrastructures et des Transports a affirmé que le gouvernement béninois était en contact permanent avec ses homologues  du Niger, du Burkina Faso et du Nigeria pour assurer la sécurité des camions et des marchandises en transit sur leur territoire.

Pour leur part, la douane béninoise et les services compétents du Port autonome de Cotonou ont fait part de leur projet de mettre des magasins à la disposition des importateurs et des transporteurs. Par ailleurs, ils n’ont pas écarté la possibilité de faire des dérogations pour le retard pris en ce qui concerne le retour de certains conteneurs au port de Cotonou.
Ulvaeus Balogoun

13 septembre 2018
Source :  http://apanews.net/

Imprimer E-mail

Economie