Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 88

mercredi, 29 avril 2009 14:56

Le sort de l'année scolaire 2008-2009 entre les mains du Gouvernement

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Ecole_NigerienneLa Coordination Nationale des Contractuels de l'Enseignement (CNCE) attend toujours la réintégration de ses militants licenciés pour faits de grève. Ils sont au total 1623 enseignants contractuels qui ont vu leur contrat résilié par les différents gouverneurs de région sur instruction du Ministère de l'Intérieur, de la

Décentralisation et de la Sécurité Publique, du moins comme l'atteste le message de ce ministère à ces gouverneurs. Qu'est-ce qui a poussé ce ministère à s'ingérer dans les affaires d'un autre département ministériel ? C'est la question que se pose plus d'un Nigérien. Conséquence de ces licenciements en masse, plusieurs écoles du pays souffrent de manque d'enseignants. Cette situation insupportable conduit très souvent les élèves à des débrayages pour exiger des conditions acceptables pour un bon déroulement de l'année scolaire en cours. Rien que dans le courant de cette semaine, la section lycéenne et collégienne de la Communauté Urbaine de Zinder, lasse de la situation difficile que traverse l'Ecole Nigérienne a demandé le départ du Gouverneur de la région Yahaya Yandaka. Aujourd'hui, les contractuels de l'enseignement regroupés au sein de la CNCE menacent de reprendre le sentier de la guerre. Les partenaires de l'école dans leur ensemble ne comprennent pas qu'au moment où les associations des femmes musulmanes du Niger ont réussi le plus difficile, celui d'amener les contractuels à reprendre le chemin de l'école que le gouvernement, lui, refuse de faire diligence pour le retour des contractuels abusivement licenciés. Comme quoi, le sort de l'année en cours est dans les mains du pouvoir actuel. La CNCE, elle, a donné à la face du monde la preuve de sa volonté et de son engagement à sauver l'année scolaire en cours.
Abou Routoumi
29 avril 2009
Publié le 28 avril 2009
Source : La Source

Dernière modification le mardi, 28 février 2012 13:15