lundi, 27 juillet 2015 07:42

Déclaration du SUSAS Niamey suite au dépôt de sa plate forme revendicative : La section décide de lever le blocage des activités académiques

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Syndicat Unique de la Santé et de l’Action Sociale (SUSAS) et le Ministère de la Santé Publique se sont engagés  à finir l’année académique 2014-2015 au niveau de l’Ecole Nationale de la Santé Publique (ENSP) dans de bonnes conditions.

Et pour cause, le Syndicat vient de lever son mot d’ordre de grève à la suite d’un protocole d’accord intervenu vendredi dernier. La signature de cet accord s’est déroulée en présence de tous les acteurs du secteur notamment les représentants du ministère de la Santé Publique, les membres du SUSAS, les encadreurs, les enseignants, les élèves et étudiants  de l’Ecole Nationale de Santé Publique.
Une déclaration a été rendue publique à cet effet par la Secrétaire générale de la section SUSAS de Niamey, Mme Abdoulaye Amina. A travers cette déclaration, les deux parties ont fait part de la mise en harmonie de leurs positions sur les points d’achoppement qui concernent principalement les arriérés de salaire. La SG de la Section SUSAS Niamey note que «considérant les avancées significatives et les engagements pris par le ministre de la Santé Publique de régler définitivement les arriérés qui s’élèvent à plus de quinze (15) millions, les membres de la section SUSAS ENSP Niamey  réunis  en Assemblée Générale le 23 juillet dernier décident de lever le blocage des activités pédagogiques». D’après elle, les notes et les dossiers des élèves et étudiants ont déjà été libérés depuis le 23 juillet pour que la sérénité revienne à l’ENSP.

Le Secrétaire général du SUSAS M. Boubacar Bobaoua a exprimé sa satisfaction aux acteurs pour cet accord qui prend en compte l’intérêt des élèves et étudiants. Il a particulièrement adressé ses sincères remerciements au ministère de tutelle et aux encadreurs de cette école de santé. Pour sa part Boubacar Saley, délégué des élèves et étudiants de l’ENSP a, au nom de ses camarades, marqué son adhésion pour finir l’année en beauté. Il appelle tous les élèves et étudiants à œuvrer dans ce sens pour «des années scolaires calmes et apaisées».
 Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)

27 juillet 2015
Source : http://lesahel.org/