mardi, 25 août 2015 03:12

Atelier de formation des Agents de la Police Nationale : Pour l’émergence d’une Police citoyenne au Niger

Évaluer cet élément
(0 Votes)

 Police Nat Atelier Une cinquantaine d’agents de la Police composés de Gardiens de Paix et d’Inspecteurs de Police étaient du 20 au 22 Août 2015, en session de formation dans les locaux de l’Ecole Nationale de la Police. Pendant ces trois jours, les agents  ont vu leurs capacités renforcées sur des thématiques comme la Police citoyenne, la gestion des conflits, le respect des droits de l’homme dans les activités de la Police; le rôle de la Police dans le processus électoral et la communication et l’accueil du public par les services de Police.

 

Cette session de formation sur des thématiques aussi diverses  que pertinentes a été rendue possible grâce au soutien technique et financier de la Fondation Hans Seidel. Elle  vise à créer une confiance entre la Police et la population qu’elle est censée protéger en tout lieu et en toute circonstance afin d’aboutir au résultat attendu, celui  de la promotion d’une Police citoyenne. Cette dernière n’est ni une loi, encore moins une structure. Elle est simplement une nouvelle compréhension de soi-même, une nouvelle compréhension de la Police, se traduisant par plus de proximité avec le citoyen.  C’est justement cette perception que les autorités de la 7ème  République ont de la Police. Cette option est d’ailleurs une orientation  politique  du  Gouvernement  en  matière de sécurité. Elle  s’est traduite déjà par plusieurs actions concrètes qui sont entre autres l’organisation à Niamey, du 1er au 3 octobre 2014, de l’atelier pour l’élaboration des stratégies et mécanismes pour une Police citoyenne ; le séminaire international regroupant des hauts responsables des Polices Nationales du Bénin, du Niger, du Togo et du Burkina Faso, ainsi que des acteurs de la société civile tenu à Fada N’Gourma du 29 au 31 octobre 2014 ; l’élaboration des cinq modules de formation pour une Police citoyenne par un groupe restreint des formateurs, du 1er  au 31 mars 2015 à Niamey ; l’atelier de validation des cinq (5) modules de formation tenu du 21 au 23 juillet à 

Niamey. 

Par ailleurs, la sécurité des personnes et de leurs biens passe par une Police de proximité c’est-a-dire une Police citoyenne. Et pour avoir une Police citoyenne, il faut un changement de comportement et d’attitude de la Police elle-même et aussi de la population, au regard de l’environnement sous-régional délétère dans lequel notre pays évolue, un environnement caractérisé par des foyers de  tensions résultant de l’absence d’Etat central en Lybie ; de la barbarie des groupes terroristes dans le Nord du Nigeria et le Nord Mali. 

25 août 2015
Source : http://lesahel.org

Dernière modification le mardi, 25 août 2015 04:55