vendredi, 04 décembre 2015 23:41

Cérémonie de signature de convention de financement entre le Royaume de Norvège et l'UNICEF Niger : 2 milliards 750 millions de FCFA en contribution à la réalisation du droit à l’éducation au Niger

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Education Niger NorvegeL’ambassadeur du Royaume de Norvège au Niger, avec résidence au Nigeria, SE Rolf REE, et le représentant adjoint de l’UNICEF au Niger, M. Félix Ackebo, ont procédé hier dans l’après-midi au Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, à la signature d’une convention de financement entre le Royaume de Norvège et l'UNICEF afin de contribuer à la réalisation d'une éducation de qualité et de l'apprentissage pour tous au Niger. 

Le montant de cette convention  est de 2 milliards 750 millions de FCFA qui viendront en appui aux Ministères en charge de l'Education pour les aider à mettre en place des actions favorisant la réduction des disparités d'accès à l'école et de poursuite de la scolarité, afin de permettre aux enfants de terminer le cycle d'éducation de base de 10 ans. La cérémonie s’est déroulée en présence de Mme Kaffa Rékiatou Christelle Jackou, ministre déléguée chargée de  l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, de Mme Béty Aïchatou Habibou Oumani, ministre des Enseignements Secondaires, de Mme Ali Mariama El Hadj Ibrahim, ministre de l'Enseignement Primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l'Education Civique.
En procédant à la signature, le représentant adjoint de l’UNICEF a rappelé que la Norvège et l'UNICEF partagent un engagement à transformer la vie des enfants partout dans le monde à travers la réalisation d'une éducation de qualité et l'apprentissage pour tous. C’est dans ce cadre que s'inscrit ce projet de coopération qui vient d’être lancé et qui repose sur l'engagement renouvelé des deux parties à contribuer au droit à l'éducation de chaque enfant nigérien, en se concentrant sur les besoins des enfants les plus défavorisés.
Selon M. Félix Ackebo, le projet de Collaboration entre la Norvège et son institution, d’une durée de deux ans, permettra de faire bénéficier près de 336. 000 enfants nigériens d'une éducation de qualité, tout en réduisant le nombre d'enfants hors du système scolaire ou de toute structure d'apprentissage. Cette initiative ciblera particulièrement les jeunes filles, les enfants en situation de handicap ou d'urgence, et/ou ceux résidant dans des zones reculées.
La ministre Kaffa Rékiatou Christelle Jackou, qui a salué cette initiative conjointe,  a indiqué qu’elle devra permettre à plus de 300 000 enfants nigériens de 1800 écoles primaires, 80 collèges et 130 jardins d'enfants communautaires, dans 35 communes, de bénéficier d'une éducation de qualité, en réduisant le nombre des enfants hors de l'école et de toute structure d'apprentissage. Dans cette dynamique, un effort particulier sera déployé pour cibler l'éducation des filles et d'autres groupes spécifiques d'enfants marginalisés comme les enfants handicapés ou ceux des zones reculées.
C’est pourquoi elle a rappelé à ce niveau que le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou, avait promis d'affecter 25% du budget général de l'Etat dans le secteur de l'Education, ce qui a permis de recruter des enseignants en qualité et en quantité, de construire des classes en matériaux définitifs, de créer des nouvelles universités dans les régions où elles n'existent pas, de construire des amphithéâtres, de créer des centres de formation professionnelle dans plusieurs communes rurales, l'ouverture d'un lycée de technologie à Diffa ainsi que la création des écoles normales d'institutions et instituteurs adjoints dans les autres régions du Niger.
Quant à l’ambassadeur de Norvège au Niger, il a indiqué que son pays est disposé à soutenir de telle initiative allant dans le sens de l’éducation des enfants. Il a ajouté  qu’avec ce projet, plus de 6000 enseignants auront un renforcement de capacités afin d’améliorer les résultats d'apprentissage, grâce à la formation continue. Ce projet contribuera également à produire des évidences sur les approches rentables afin d’accroître l'offre d'une éducation équitable et de qualité, et de permettre la mise à l'échelle des approches qui améliorent l'efficacité et les résultats d'apprentissage.
Seini Seydou Zakaria(onep)
www.lesahel.org

Dernière modification le samedi, 05 décembre 2015 00:35