mercredi, 13 janvier 2016 06:43

Lancement officiel de la 4ème promotion du Centre des Métiers du Cuir et d’Art du Niger : Le Centre accueille 1000 élèves pour l’année académique 2015-2016

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après les trois premières promotions d’élèves de 50 apprenants chacune, le Ministère des Enseignements Professionnels et Techniques a décidé d’augmenter la capacité d’accueil du Centre des Métiers du Cuir et d’Art du Niger (CMCAN) en construisant deux salles de classe ayant permis d’accueillir mille (1000) élèves cette année. Le lancement officiel de cette quatrième promotion a eu lieu hier matin dans les locaux du CMCAN, sous l’égide du ministre des Enseignements professionnels et Techniques M. Chaibou Dan Inna en présence de la ministre de l’Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire Mme Ibrahim Binta Fodi et des Directeurs Généraux et Centraux du Ministère.

D’une durée de 6 mois, la formation sera ponctuée par des séances théoriques et pratiques qui permettront aux élèves d’acquérir des compétences de base du métier. « Nous contribuons ainsi en plus des centres de formation aux métiers qui sont désormais au nombre de 227 et de nos collèges d’enseignement technique à la résorption des flux des sortants du primaire pour que conformément aux engagements des autorités, l’obligation scolaire soit effective pour tous les enfants jusqu’à l’âge de 16 ans » s’est réjoui le ministre Chaibou Dan Inna avant d’exprimer sa satisfaction de voir le Ministère porter à 21,84% les effectifs de la   Formation professionnelle. Il a loué les efforts mis en œuvre par le Gouvernement pour l’insertion socio économique de la jeunesse. « Il n’y a aucun doute que l’annuaire 2015-2016, dont nous sommes en train de faire la collecte des éléments statistiques, montrera que nous avons atteint et dépassé les objectifs qui nous ont été fixés par le Programme de la Renaissance pour la période 2011-2015», a-t-il indiqué.

Parlant du cas spécifique du Centre, le ministre précisera que sur financement de la Banque Mondiale à travers le Projet de Développement et de Croissance (PRODEC) le centre a réalisé une étude de restructuration du centre, une étude architecturale de suivi et de contrôle des travaux de réhabilitation, la formation des formateurs et des gestionnaires, la rénovation des infrastructures et de nouvelles constructions. Aussi, l’UEMOA a accepté de fournir au CMCAN du matériel technique, des machines et un groupe électrogène. Pour ce qui est de la formation, dans le cadre du développement des activités du centre, le ministre Chaibou Dan Inna a affirmé que, des jeunes formateurs ont été envoyés dans des écoles spécialisées en Tunisie en vue de venir prendre la relève de leurs ainés. Il a présenté ses remerciements à la Directrice Générale pour les efforts inlassables qu’elle ne cesse de déployer en vue de renforcer le Centre par une coopération dynamique. D’ores et déjà, a-t-il dit, une convention de jumelage a été signée avec le Centre des Métiers de Tunisie et une autre est en chantier avec l’Algérie.

La Directrice Générale du Centre des Métiers du Cuir et d’Arts du Niger (CMCAN) Mme Lawan Amina El hadji Ibrahim a présenté le centre comme « un fruit de la coopération franco nigérienne, et un cadre d’apprentissage ouvert à tous les jeunes de 14 à 35 ans, analphabètes, déscolarisés ou scolarisés. Selon elle, le centre a été crée en 2004, d’abord sous forme de projet de formation «Appui à la Formation Professionnelle (AFOP) ensuite érigé à partir de novembre 2010 en Etablissement Public à caractère social. Il est devenu un centre de référence en matière de formation dans le domaine des métiers du cuir et d’arts.

Après avoir étalé les vocations essentielles du centre, la DG a expliqué que depuis sa création, le centre a assuré la formation dans diverses filières de plusieurs jeunes. D’après elle, son institution a participé à l’insertion professionnelle de ces jeunes dans la vie active. En guise de bilan, a-t-elle notifié, le Centre a dispensé à plus de 2000 jeunes artisans, la formation dans les six filières notamment la botterie, la   teinture, la maroquinerie, le tannage, la sculpture corne et os et la gainerie.

Le représentant des élèves a, au nom de ses camarades pris l’engagement de suivre assidument la formation. Il a assuré le ministre de par les connaissances qu’ils vont acquérir au cours de cette formation de contribuer à l’atteinte des objectifs du Programme de la Renaissance.

La cérémonie a pris fin par la visite guidée des ateliers et de la boutique des produits du centre. Dans la boutique du CMCAN, on trouve divers articles fabriqués par les élèves notamment les sacs, les chaussures, les bijoux et des tableaux de décoration intérieure. La délégation ministérielle a également visité les ateliers de tannerie, de maroquinerie, de botterie, de gainerie et de sculpture. Au cours de ces visites, le ministre a eu droit à des informations nécessaires au fonctionnement de ces salles techniques .Tout au long de ces visites, le Chef de l’Atelier M. Leko Laouali a apporté d’amples explications au ministre.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)

13 janvier 2016
Source : http://lesahel.org/