Sanef 2018

mercredi, 13 janvier 2016 07:09

La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou préside la cérémonie d’inauguration de l’Ecole Normale d’Instituteurs Saadou Galadima, de Niamey : Pour un système éducatif performant dans notre pays à travers la formation des enseignants qualifiés

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Aissa issou college saadou GaladimaL’Ecole Normale d’Instituteurs (ENI) de Niamey a désormais ses propres locaux. L’inauguration des installations dont les travaux de construction ont été lancés le 16 janvier 2015 est intervenue hier matin, dans les locaux dudit établissement sis au quartier Tchangarey de Niamey sur la route de Ouallam. La cérémonie d’inauguration, couplée à celle de plantation d’arbres et de donation de matériels informatiques a été parrainée par la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, présidente de la Fondation Guri Vie Meilleure.

C’est la ministre de l’Enseignement Primaire, de l’Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et l’Education Civique Mme Ali Mariama Elhadj Ibrahim qui a présidé la cérémonie en présence de plusieurs membres du gouvernement ; des épouses des présidents de l’Assemblée Nationale, du CESOC et du Premier ministre, ainsi que les représentants des organisations internationales.

La création de l’Ecole Normale d’Instituteurs de Niamey est motivée par des raisons d'ordre stratégique et institutionnel, liées d'une part, à l'expansion du système éducatif de notre pays et d'autre part, à la nécessité d'améliorer la qualité des enseignements/apprentissages dans nos écoles, par la formation des enseignants qualifiés et la réduction progressive du nombre d'enseignants sans formation initiale.

Pour la ministre de l’Enseignement Primaire, de l’Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et l’Education Civique, Mme Ali Mariama Elhadj Ibrahim, la construction de ce complexe s'inscrit dans le cadre de la concrétisation des engagements du Président de la République, Chef de l'Etat, S.E Issoufou Mahamadou, relativement à la construction de 3.000 salles de classes et à la formation de 3.500 enseignants qualifiés, chaque année, afin de garantir une éducation de qualité gratuite et obligatoire à tous les enfants nigériens.

Baptisé l’Ecole Normale d’Instituteurs Saadou Galadima de Niamey, cet établissement est composé d'un bloc de 18 salles de classes équipées ; d'un bloc administratif comportant 10 bureaux, une salle de réunion, deux (2) salles informatiques, entièrement équipées, un lot de 4 logements de fonction (villa F3), une infirmerie, un magasin de stockage d'une capacité de 250 T, une case gardien et un mur de clôture de 556 mètres linéaires et une adduction d’eau financée par Qatar Charity. La construction de ce complexe est cofinancée par l’Etat à hauteur de 150 millions FCFA et l’Agence Française de Développement (AFD) pour un appui budgétaire de 694.118. 880FCFA.

La Fondation de Guri Vie meilleure a pour sa part équipé la salle informatique de l’école Normale d’Instituteurs de Niamey de 20 ordinateurs et leurs accessoires d’une part et d’autre part a soutenu la création d'un bois, dans le cadre de la mise en œuvre de deux projets d'envergure à savoir le projet «Informatique pour tous» et le projet «Une école, un bois» initiés depuis 2011 par la Fondation de la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou.

Le Projet Informatique Pour Tous (PIPT), il faut le préciser, est né de la volonté de la présidente de la Fondation Guri Vie Meilleure d’accompagner et d’appuyer les efforts de l’Etat du Niger dans ses grandes politiques sectorielles dont l’éducation. A travers ces deux projets, a dit la ministre, Mme Ali Mariama Elhadji Ibrahim, la fondation Guri a pour objectif, d'installer chez les futurs enseignants, le réflexe de protéger et de restaurer l'environnement partout et dans toutes les écoles d'une part et d'autre part donner aux encadreurs et aux élèves l'opportunité de se familiariser avec les nouveaux outils informatiques pour mieux accomplir leurs missions traditionnelles et de développer des pratiques pédagogiques plus attrayantes, plus innovantes, et surtout plus efficaces.

Auparavant le Directeur général de l’Ecole Normale d’Instituteurs de Niamey, M. Mamadou Boubacar, s’est engagé à entretenir cet établissement en plantant autant d’arbres que possible pour un espace vert à l’école avec notamment l’accompagnement de la cellule pour la génération et la pérennisation de l’Education Environnement.

Pour sa part, le Gouverneur de la région de Niamey, M. Hamidou Garba, s’est félicité de la création, dans son entité administrative, d’une école normale. C’est pourquoi, il a invité les élèves-maitres, les encadreurs et les responsables de l’établissement à prendre soin de ce joyau qui vient s’ajouter à la liste des réalisations dont a bénéficié la région de Niamey dans le cadre du Programme de la Renaissance du Niger.

La cérémonie d’inauguration de l’Ecole Normale d’Instituteurs de Niamey a pris fin avec la coupure du ruban de la salle informatique par la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, suivie de la plantation d’arbres dans l’enceinte dudit établissement.

Hassane Daouda(onep)

13 janvier 2016
Source : http://lesahel.org/

Dernière modification le mercredi, 13 janvier 2016 07:20