lundi, 18 janvier 2016 06:49

Tillabéri/Education à Bonkoukou canton d’Imanan : L’école primaire de Bonkoukou, baptisée ‘’école primaire Issaka Maga Maïga’’

Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’école primaire de Bonkoukou, dans le canton de Imanan, a été baptisée, le samedi 9 janvier 2016, ‘’Ecole primaire Issaka Maga Maïga, du nom du premier maître ayant dirigé l’établissement à sa création en 1948. La cérémonie de baptême s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités et anciens élèves de l’école ainsi que des invités de marque.

A sa création, en 1948 l’école primaire de Bonkoukou accueillait des écoliers venant des cantons d’Imanan, de Tagazar, du kourfeye et de Tondikandia. C’était la seconde école du cercle, après celle de Filingué. A l’ouverture, l’école comptait 51 élèves dont des nouvelles recrues et les élèves d’Imanan et de Tondikandia recrutés en 1947 à l’école de Filingué, qui ont été ainsi transférés dans la nouvelle école. En 1950, il a été procédé à un deuxième recrutement de 36 enfants.

Ainsi, ceux qui ont pu passer au CE1 au CP I et CP II et les anciens, qui étaient venus de l’école de Filingué, tenue par un enseignant du nom de Edouard Bonadja, y sont retournés. Pour sa part,

Issaka Maga Maïga a poursuivi avec la première promotion jusqu’au certificat en 1954. Il a présenté 23 candidats, avec un taux de réussite de 100%. Cette session de 1954 a concerné aussi des élèves des cercles de Dosso, de Dogondoutchi, de Gaya, de Boboye et de Filingué. En 1956 Issaka Maga Maïga fut affecté de Bonkoukou pour Gazaoua où il resta pendant 3 ans. Il exercera ensuite à Birni N’konni puis à Tillabéri. Dans toutes ces écoles tous les enfants qu’il a présentés au Certificat d’étude primaire étaient tous admis à un taux de100%. C’est donc au regard de ce parcours éblouissant que les anciens élèves de l’école primaire de Bonkoukou ont décidé de rendre hommage à M. Issaka Maga Maïga à travers la cérémonie de baptême de cette école qui prend désormais le nom de Ecole primaire Issaka Maga Maïga.

La cérémonie de baptême de cette vieille école qui a formé plusieurs personnalités et autres hauts cadres, a été grandiose. Ce fut des instants de grandes retrouvailles pour les anciens élèves de M. Issaka Maga Maïga qui n’ont pas tari de témoignages en termes d’hommage à l’endroit de feu Issaka Maga Maïga.

Après les mots de bienvenue du Maire de la commune d’Imanan, l’assitance a suivi avec intérêt le chant dédié par les petits fils de feu Issaka Maga Maïga à l’enseigant émérite, que fut leur grand-père, ainsi que des sketchs sur la scolarisation de la jeune fille et le discours du directeur de l’école. Pour leur part, les anciens élèves de M. Issaka Maga Maïga à savoir Alcho Seydou, Karadji Ayarga, ancien ministre, ont apporté leur témoignage en exprimant leur fierté d’avoir été à l’école de feu Issaka Maga Maïga, celui-là même qui par ses efforts inlassables a su former des petits écoliers qui sont devenus des cadres exerçant dans différents domaines aussi bien au Niger qu’à l’extérieur.

Feu Issaka Maga Maïga est né vers 1925 à Fonéko (Téra). Il fréquenta l’école élémentaire de Téra de 1932 à 1938, l’école régionale de Niamey de 1938 à 1940, l’école supérieure de Niamey de septembre 1940 à 1943.

Admis au concours d’entrée à l’école normale Fréderic Assomption de Katibougou (Mali) de septembre 1943 à 1947. Diplômé de l’école Normale Katibougou en 1947, il fut affecté, par

décision N° 1238/CJ du 25/09/1947, à Ouallam pour création d’une nouvelle école élémentaire comme directeur. Du 3 novembre 1947 au 30 septembre 1948 il était appelé sous les drapeaux où il devint sergent de réserve. Le 23 octobre 1948, il fut affecté à l’école élémentaire de Bonkoukou où il exercera jusqu’en 1956.

Zakari Mamane ONEP/Tillabéri

18 janvier 2016

Source : http://lesahel.org/

Groupe Hiza 01