jeudi, 21 avril 2016 07:38

Rencontre entre le ministre des Enseignements Professionnels et Techniques et les partenaires sociaux du secteur : M. Amani Abdou invite les structures syndicales à un dialogue franc

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Amani Abdou syndicat enseignantsLe ministre des Enseignements Professionnels et Techniques, M. Amani Abdou, a rencontré, mardi dans l’après-midi, les partenaires sociaux du secteur des enseignements professionnels dans la salle de réunion dudit Ministère. Cette réunion qui a regroupé les responsables des structures syndicales, s’est déroulée en présence du directeur de cabinet, de la Secrétaire générale, des conseillers techniques et des directeurs centraux du ministère. L’objectif de cette rencontre est de prendre contact avec les partenaires sociaux du secteur et échanger avec eux sur le partenariat entre les deux parties.

Dans son intervention, le ministre des Enseignements Professionnels et Techniques, M. Amani Abdou, a tout d’abord remercié les partenaires sociaux pour avoir bien voulu accepter cette rencontre. Selon lui, cela démontre l’intérêt qu’ils accordent aux questions touchant les enseignements professionnels et techniques dans notre pays. Il a ensuite rappelé aux partenaires sociaux que le 11 avril 2016 dernier, le Président de la République lui avait confié la charge du Ministère des Enseignements Professionnels et Techniques. Pour accomplir cette mission, il doit travailler avec tous les acteurs du secteur qui ont chacun un rôle à jouer pour le bon fonctionnement du ministère.

 

M. Amani Abdou a aussi assuré les partenaires sociaux du secteur de sa volonté à travailler avec eux tout en restant disponible à toutes les propositions afin de rendre au secteur la place qui est la sienne. «Les agents que vous représentez, chacun a une portion de responsabilité dans un domaine défini qui doit contribuer au fonctionnement des services et chacun sera mis devant ses responsabilités. Pour atteindre les objectifs qu’on nous a assignés, nous allons dans la mesure du possible, créer les conditions nécessaires. Cela ne doit se passer que dans les conditions de quiétude sociale en instaurant le dialogue franc et constructif. Nous allons tout faire pour éviter les mouvements sociaux tout en gardant l’esprit d’équipe. Comme ça nous allons respecter notre cahier de charges», a-t-il dit.

 

Auparavant, le Directeur de cabinet, Dr Labo Bouché Abdou a souligné l’importance de cette rencontre avec les partenaires sociaux et les structures syndicales du secteur des enseignements professionnels et techniques. Il a ensuite indiqué que le nouveau ministre a un cahier de charges avant de rappeler qu’au cours de ce deuxième mandat, le Président de la République, Chef de l’Etat SE Issoufou Mahamadou a dans son discours d’investiture exprimé sa volonté de rehausser le pourcentage des enseignements professionnels et techniques de 25 à 40%. Ce taux était passé de 8 à 25% au cours du 1er mandat. «Les objectifs du 1er mandat ont été atteints. Pour atteindre le second objectif défini par le Chef de l’Etat, nous devons travailler dans la quiétude sociale afin de relever le défi », a-t-il ajouté.

 

Quant aux responsables des structures syndicales, ils ont apprécié cette méthode d’approche du nouveau ministre tout en l’appelant à respecter ses engagements et à instaurer un esprit de dialogue et du respect pour la bonne marche du secteur et pour son développement. Ils ont aussi assuré le nouveau ministre de leur engagement pour que le secteur des enseignements professionnels et techniques connaisse une réussite au Niger.

Seini Seydou Zakaria(onep)

21 avril 2016

Source :  http://lesahel.org/

Dernière modification le jeudi, 21 avril 2016 08:11