Sanef 2018

samedi, 21 mai 2016 17:00

Université de Zinder : Croire fermement à l’avenir !

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Universite Zinder NigerAprès notre nomination à la tête de l’Université de Zinder, grande et légitime fut notre ambition d’apporter notre modeste mais exaltante contribution à la construction d’un édifice universitaire de référence. A peine commencée, la tâche est contrariée par une multitude de contraintes matérielles, financières et sociales, le retour de la violence au campus et un éventail d’incompréhensions complexes et cela d’autant plus que les difficultés sociales se traduisent par des arrêts de travail répétitifs sur de longues durées.

La question qui se pose alors est celle de savoir quelle approche adopter pour ramener la paix sociale et faire de l’Université de Zinder une institution performante de formation de cadres supérieurs compétitifs au service du développement scientifique, économique et social de la Région de Zinder et du Niger dans son ensemble ?En d’autres termes, comment trouver les voies et moyens pour lever le défi, c’est à dire faire de cette Université un pôle d’attraction intellectuelle et d’excellence ; de Zinder, une ville universitaire à l’échelle continentale, de la région de Zinder un laboratoire de recherche et un chantier de développement et de réussite.

 

En dépit des obstacles précités, notre foi est et demeure inébranlable quant à la nécessité du dialogue social, à la transparence et à l’implication des représentants de la communauté universitaire dans la gestion de l’institution. Notre foi est confortée par l’histoire prestigieuse de Zinder, vitrine du Damagaram l’un des plus grands royaumes du Soudan central, un territoire de convergence économique et commerciale, un foyer reconnu d’activités culturelles et intellectuelles s’appuyant sur la vie transsaharienne et une vision historique , celle du grand Tanimoun Dari, le véritable fondateur du Sultanat.

 

 Qu’il s’agisse des animateurs centraux de l’institution que nous sommes, des animateurs pédagogiques que sont les enseignants, cheville ouvrière indéniable de l’entreprise ou des apprenants , bénéficiaires de la formation et gages de notre avenir commun, tous doivent se rappeler que l’université de Zinder, en tant qu’ institution de transmission de savoir- faire et de savoir- être n’ apparaît pas ex nihilo, bien au contraire, elle a vu le jour dans une contrée où le savoir est, depuis plus de 150 ans valorisée et son acquisition récompensée. En conséquence, les premières lumières apportées dans le système éducatif par le grand Tanimoun doivent être entretenues par tous les acteurs de la vie universitaire afin que par son pour le rayonnement culturel et scientifique de notre institution entre le passé et le présent.

 

L’œuvre scolaire de Tanimoun est une grande source d’inspiration pour les Nigériens et nous devons nous en inspirer pour renouer avec notre expérience historique et la vision de nos ancêtres qui a fait ses preuves. Pour ce faire aucun sacrifice n’est de trop pour le rayonnement de l’Université de Zinder.

 

L’évolution récente des évènements donne d’ailleurs l’espoir à travers deux faits : le premier relève de la réalité de cet esprit de sacrifice qu’on observe au quotidien, car on se rend de plus en plus compte qu’il est illusoire d’attendre la suppression de toutes les embûches pour s’engager dans le travail salvateur. Le deuxième fait concerne la construction d’un amphi par un mécène dont l’œuvre inédite montre les possibilités d’appui à l’effort des pouvoirs publics pour le développement de l’Enseignement Supérieur.

 

Tout cela permet de dire que l’espoir de conjurer définitivement les difficultés conjecturelles de l’heure est plus que permis. Il faut croire fermement en l’avenir de l’Université de Zinder, car ne pas y croire, c’est faire preuve de pessimisme et d’acte de démission face à un devoir sacré. Avec la détermination de tous, nous continuerons la marche vers le rayonnement de cette Université.

Dr Maman Bazanfaré

Recteur de l’Université de Zinder

La Transparence N°003

Mardi 17 mai 2016

Année 2,

Bulletin d’information de l’Université de Zinder

Dernière modification le dimanche, 22 mai 2016 09:03