jeudi, 19 mai 2016 12:01

Sit-in des Etudiants et Stagiaires Nigériens au Consulat du Niger au Burkina-Faso

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Etudiants Nigeriens Burkina FasoA l’origine de ce mouvement d’humeur de l’union des Etudiants et Stagiaires Nigériens au Burkina-Faso le payement de leurs bourses et frais d’inscription. Pour le Comité Exécutif de l’union le retard accusé dans le payement des bourses est intolérance d’autant plus que la bourse constitue le seul moyen de subsistance de l’étudiant à l’extérieur. Aujourd’hui ce retard est de 4 à 6 mois selon les cas a indiqué le CE de l’union qui déplore le mépris avec lequel les autorités en charge de la gestion des bourses leur revendication malgré leur disponibilité au dialogue.

C’est pourquoi le CE de l’Union des Etudiants et Stagiaires Nigériens au Burkina-Faso exige des autorités le payement sans condition et dans les brefs délais des bourses du deuxième trimestre et le complément du premier trimestre faute de quoi il tient pour seul responsable ces autorités sur tout ce qui pourra advenir. Par ailleurs le CE de l’union des Etudiants et Stagiaires Nigériens au Burkina-Faso déplore la violence avec laquelle, sur ordre du Ministre de l’Intérieur, les forces de l’ordre ont réprimés leurs camarades de l’union des étudiants nigériens à l’Université de Niamey UENUN en début de cette semaine. L’Union a exprimé sa compassion aux blessés avant de réaffirmer de continuer sans relâche la lutte au coté notamment du Conseil Général des Sections de l’Extérieur jusqu'à l’aboutissement de leur noble cause car seul la lutte libère pour paraphraser le père de la révolution burkinabè Thomas Sankara

19 mai 2016
Source : http://Nigerdiaspora.Net

Dernière modification le jeudi, 19 mai 2016 18:30