Sanef 2018

vendredi, 27 mai 2016 08:00

Visite du ministre des Enseignements Secondaires dans les établissements scolaires : Apprécier les conditions d’études et d’hébergement des étudiants

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le ministre des Enseignements Secondaires, M. Mahamane Sani Abdourahamane, a effectué, mercredi dernier, des visites à l’Institut Supérieur de Formation des Professeurs de CEG Franco Arabe, au Collège Bilingue Kano Niger, et sur le site de construction du Lycée d’Excellence. Sur ce dernier site, le ministre a été accompagné par son homologue des Domaines et de l’Habitat, M. Moctar Kassoum.

Ces visites devraient permettre à la délégation ministérielle de s’enquérir, non seulement des conditions de travail et d’études des enseignants et des élèves, mais aussi de constater l’état d’avancement de certains chantiers. La première étape a été l’Institut Supérieur de Formation des Professeurs de CEG Franco-arabe logé dans le Centre Amir Sultan, sur la route de l’Aéroport. Cet institut accueille cette année sa toute première promotion composée de 27 femmes.

Le Centre Amir Sultan dispose d’une clinique, d’une bibliothèque et d’une salle de conférence. Les élèves ont exprimé des doléances relatives au paiement des bourses, à la subvention et à l’obtention du matricule. Répondant à leurs préoccupations, le ministre a affirmé qu’un protocole d’accord a été signé tout récemment avec le syndicat de ce secteur.

Au Collège Bilingue Kano-Niger, qui totalise un effectif de 460 élèves, le ministre a successivement visité le bloc administratif, les classes, les dortoirs, le restaurant et le magasin. Au terme de ces visites, la délégation s’est entretenue avec les élèves afin de s’assurer que toutes les conditions favorables au bon déroulement de leurs études sont réunies. Après cet entretien, des instructions ont été données aux cadres concernés du Ministère et à ceux de l’administration de cette école pour chercher des solutions aux doléances des élèves et des enseignants dans la mesure du possible.

Enfin, la dernière étape de ces visites a été le site du Lycée d’Excellence. Ici, il a été notifié au ministre des Enseignements Secondaires et à son homologue des Domaines et de l’Habitat que des travaux sont en cours depuis l’année 1998. Plusieurs entrepreneurs et ministères se relayés sur le chantier. La construction de certains bâtiments est terminée, d’autres sont en cours, et quelques unes n’ont pas encore commencé.

Il est convenu qu’un rapport sur la situation de la construction de cet établissement soit établi par les acteurs des institutions concernées, et que le respect des prérogatives relatives à chaque institution soit désormais respecté.

Au terme de ces visites, le ministre des Enseignements Secondaires a indiqué qu’il a été édifié quant à l’engagement de l’Institut Supérieur de Formation des Professeurs de CEG Franco Arabe dans le secteur de l’enseignement. M. Mahamane Sani Abdourahamane a souhaité néanmoins une plus grande présence féminine, pour répondre à l’un des soucis du Gouvernement qui est l’atteinte de la parité. ‘’Nous nous sommes rassurés que des dispositions sont prises afin que certains centres ne soient pas un lieu de recrutement pour les sectes’’, a affirmé le ministre des Enseignements Secondaires.

Pour ce qui est du Collège Bilingue Kano-Niger, il a rappelé que, d’une manière générale, les élèves sont satisfaits, et que des promesses ont été faites relativement à leurs doléances.

Concernant le site du Lycée d’Excellence, le ministre des Enseignements Secondaires a précisé qu’il est, pour le moment, question de prendre toutes les informations nécessaires afin que ce chantier se poursuive, qu’il soit accéléré, afin de pouvoir transférer, dans les plus brefs délais possibles, les élèves de cet établissement. M. Mahamane Sani Abdourahamane a donné des instructions pour que toutes les dispositions soient prises dans ce sens.

Quant au ministre des Domaines et de l’Habitat, M. Moctar Kassoum, il a exprimé l’amertume qui se dégage en constatant la construction de ce site dure depuis depuis bientôt vingt ans 20 ans, et n’arrive pas à être achevée. ‘’On va vite prendre des mesures afin que les investissements qui ont été faits ici portent leurs fruits. Mon département ministériel va travailler de concert avec celui des Enseignements Secondaires dans l’optique d’assurer la continuité des constructions en cours et ce, en garantissant un suivi et contrôle rigoureux’’, a dit M. Moctar Kassoum.

Samira Sabou(onep)

27 mai 2016

Source : http://lesahel.org/