vendredi, 24 juin 2016 02:50

Le Gouvernement recule face à la pression des étudiants

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Etudiants Nigeriens 10 01 14Image d'illustrationC’est tard dans la nuit du 23 Juin que l’Union des Scolaires du Niger USN et le Ministère de l’Enseignement Supérieur sont arrivés à accorder leurs violons dans le cadre des négociations engagées par les deux parties autour des revendications du puissant syndicat des étudiants. A travers ce compromis, le gouvernement est revenu sur sa décision de revoir au rabais l’aide sociale octroyée aux étudiants non boursiers mais inscrits dans les universités de l’Etat de même que le nombre de ces bénéficiaires. Ainsi les étudiants bénéficiaires de ladite aide continueront à percevoir la somme initiale à savoir 150 000FCFA au lieu des 130 000FCFA envisagés par la nouvelle réforme du tout nouveau ministre Ben Omar Mohamed.

Le nombre des bénéficiaires, est de l’ordre de 15 735 ne bouge pas d’un iota contrairement à la volonté du ministre Ben qui entendait le ramener à 11 000. Autre motif de satisfaction des étudiants, l’engagement pris par le gouvernement de procéder au payement dans les jours à venir de la troisième bourse ainsi que la publication de la liste des bénéficiaires de l’aide sociale 2015-2016 dans les différentes universités du pays. Le transport des étudiants pour leur vacances sera incessamment effectué. Tous ses engagements pris par le gouvernement ont été consignés dans un protocole d’accord signé ce 23 Juin par les deux parties. Suite à la satisfaction de toutes ses revendications, le Comité Directeur de l’USN a jugé bon de sursoir à son mot d’ordre de boycott de 72 heures des activités académiques et de l’examen du BEPC. Conséquence visible de ce retour de sérénité dans le monde scolaire, les activités académiques ainsi que le BEPC n’ont pas connu de perturbation et se déroulent donc normalement.

24 juin 2016
Source : http://nigerdiaspora.net

Dernière modification le vendredi, 24 juin 2016 03:00