mercredi, 29 juin 2016 08:40

Ouverture en Septembre prochain d’un Master en Sécurité et culture de la Paix à l’université de Niamey

Évaluer cet élément
(1 Vote)

UAM UCL SecuriteCe projet de création d’un master professionnel en relation internationale études de sécurité et politique de paix au Niger est le fruit de l’excellente coopération entre notre pays et la Belgique. En effet, la mise en œuvre de cette formation dès Septembre prochain à l’Université de Niamey traduit l’engagement du Royaume de Belgique à soutenir le Niger sur les deux plans de la sécurité et du développement où son expertise lui permet d’apporter sa plus valeur.

Et sur ce projet, ce sont trois universités à savoir l’Université catholique de Louvain, l’Université de Namur de la Belgique et l’Université Abdou Moumouni de Niamey qui réunissent leur expertise en vue d’apporter leur pierre dans le combat quotidien de nos pays contre le terrorisme. Ce master est destiné aux hauts cadres civils et militaires de l’Etat intéressés par la question de la sécurité ainsi qu’aux agents des ONGs et organisations internationales travaillant sur cette thématique.

 

Pour le Recteur de l’université de Niamey, ce projet revêt une dimension professionnelle extrêmement importante puisqu’il s’inscrit dans la dynamique de la professionnalisation des filières de l’université Abdou Moumouni de Niamey, véritable trait d’union entre l’université et la société a-t-il martelé. Le Ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur Bazoum Mohamed, a déclaré que les défis multiformes notamment en matière de sécurité imposent à nos nations d’investir dans la connaissance, la matière grise, l’analyse et la compréhension des enjeux politiques et géopolitiques en vue d’éclairer la décision politique d’où l’impérieuse nécessité de renforcer les capacités de formations de personnel hautement qualifiés.

 

En prenant la parole à son tour, le Ministre Nigérien des Affaires Etrangères Ibrahim Yacouba à saluer et remercier tous les partenaires du Niger engagés dans la concrétisation du Master en sécurité et culture de la paix principalement la Belgique qui assurera le financement de ce projet à hauteur de 450 000 euros répartis sur cinq ans.
29 juin 2016
Source : http://nigerdiaspora.net/

 

Dernière modification le mercredi, 29 juin 2016 10:48