mardi, 16 août 2016 07:27

Point de presse du ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation : Les 117 meilleurs bacheliers du Niger bénéficieront de la bourse d’excellence annonce M. Ben Omar Mohamed

Évaluer cet élément
(0 Votes)

« J’encourage, comme je l’ai toujours fait, nos jeunes à aller chercher le savoir où qu’il se trouve. Je mettrai à la disposition des plus méritants, des bourses d’excellence qui leur permettront de poursuivre leurs études dans les meilleures universités du monde». Ainsi promettait le Président de la République Issoufou Mahamadou dans son adresse à la Nation du 2 août 2016. Et c’est sans attendre que le gouvernement de Brigi Rafini a pris la décision historique de concrétiser cette promesse à l’issue du conseil des ministres du 11 août en décidant d’attribuer des bourses d’excellence aux nouveaux bachelier ayant obtenu les meilleures notes. Ainsi, ils sont au total 117 bacheliers toutes filières confondues ayant la mention bien ou très bien qui bénéficieront tous d’une bourse d’excellence, conformément aux instructions du Président de la République.

Vendredi dernier, au lendemain de cette décision historique du gouvernement à l’issue du Conseil des ministres, le ministre de l’Enseignement

Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, M. Ben Omar Mohamed, a animé, soit le, un point de presse pour annoncer la nouvelle et décrire les contours de cette importante et louable mesure qui ne vise ni plus ni moins qu’à encourager les Nigériens en général et les élèves singulièrement à cultiver l’excellence dans la recherche du savoir.

Le savoir étant la seule et unique base fiable du développement humain, la culture de l’excellence est un des axes prioritaires du Président de la République a dit le ministre de l’Enseignement supérieur. Il a fait savoir que c’est conformément aux hautes instructions du Chef de l’Etat que le gouvernement a pris cette décision de donner des bourses d’excellence aux élèves nouvellement bacheliers ayant obtenu des résultats exceptionnels des bourses d’excellence. Ainsi, à l’issue de la session 2016, le ministère s’est aussitôt engagé à répertorier les élèves de nationalité nigérienne qui ont obtenu une moyenne supérieure ou égale à 14/20. Ils bénéficieront tous de cette bourse d’excellence sans exception et étudieront dans des Universités, Ecoles et instituts de hautes études prestigieux au Niger ou à l’étranger a dit le ministre Ben Omar. Ils bénéficieront non seulement de la bourse d’étude mais aussi de l’accompagnement et du suivi nécessaires tout au long de leur cursus académique de la part de l’Etat.

D’ores et déjà, a-t-il annoncé les services compétents sont instruits pour prendre les dispositions nécessaires en vue de la mise en œuvre effective de cette décision gouvernementale. La liste exhaustive de tous les bénéficiaires est en train d’être établie par l’Agence nationale d’allocation et de bourse (ANAB) et sera rendue publique à travers les affichages, la publication et la diffusion dans les médias publics et privés a promis le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Au même moment, a-t-il affirmé, les dispositions sont en train d’être prises par son département ministériel de concert avec le ministère des Affaires étrangères pour identifier et contacter les établissements d’enseignement supérieur notamment en Europe, au Maghreb, dans la sous-région et en Amérique en vue d’inscrire les boursiers d’excellence à temps. «Notre vœu le plus ardent, c’est que ces enfants soient inscrits dans de grandes écoles » a dit le ministre Ben Omar, avant d’ajouter que les futurs étudiants bénéficieront non seulement de la bourse mais aussi d’une prise en charge totale à savoir les œuvres universitaires, le transport.

Mieux, a indiqué le ministre Ben, l’Etat a prévu un mécanisme pour assurer la traçabilité de leurs cursus, éviter la déperdition et permettre à ces génies d’exercer leur carrière au service de leur pays rappelant qu’auparavant la précarité de l’emploi, l’incertitude sont les principales causes de cette déperdition. Le ministre a rappelé la directive selon laquelle « tout celui qui fait preuve d’excellence au Niger, qui a été formé à grand frais par le Niger doit revenir pour servir le Niger ». Cette mesure est, a dit le ministre Ben Omar, une discrimination positive nécessaire pour laquelle le gouvernement entend soumettre très prochainement un projet d’amendement du statut de la fonction à l’Assemblée nationale pour adoption.

Le ministre d’affirmer que l’idée de cette discrimination positive est que ce statut prenne en compte la question de ces enfants très brillants et doués ayant bénéficié de la bourse d’excellence, étudié dans de grandes écoles, les exonère du concours d’entrée à la fonction pour qu’ils viennent servir le Niger. Pour le ministre, il s’agit d’une expérience qui sera consolidée pour les années à venir pour amener les parents d’élèves et les élèves à aller vers l’excellence. « Nous prenons toutes les dispositions pour que d’ici à une ou deux semaines les élèves soient dans les écoles » a affirmé le ministre Ben Omar.

Zabeirou Moussa(onep)

16 août 2016
Source : http://lesahel.org/