mercredi, 17 août 2016 01:02

Réunion entre le ministre en charge de l'Enseignement primaire et les partenaires sociaux : Début d’un dialogue sur l’arrêté déterminant les modalités de recrutement et de gestion des enseignants contractuels

Évaluer cet élément
(0 Votes)

reunion enseignants contractuelsL’Arrêté 00216 du 20 juillet 2016 déterminant les modalités de recrutement et la gestion des Enseignants Contractuels n’a apparemment pas fini de susciter des réactions. C’est dans cette optique que le ministre de l'Enseignement Primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l'Education Civique, M. Daouda Marthé a convoqué hier matin, à l’INDRAP, une réunion avec les représentants des syndicats œuvrant dans le secteur de l’éducation primaire notamment le Syndicat National des Enseignants du Niger (SNEN), la Convergence pour une Action Unitaire des Syndicats de l’Education du Niger (CAUSE-Niger), le Syndicat National des Agents Contractuels et Fonctionnaires de l’Education de Base (SYNACEB) afin de discuter profondément sur cette question.

Dans ses propos introductifs à cette rencontre d’échange, le ministre de l'Enseignement Primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l'Education Civique, M. Daouda Mamadou Marthé a exprimé toute sa volonté pour discuter en toute franchise avec les partenaires sociaux sur cette question de transfert de compétence. Rappelant son statut d’ancien enseignant, le ministre Marthé a invité les représentants des syndicats à faire un débat sans tabou pour que l’école nigérienne puisse tirer profit du consensus entre les deux parties. Il a estimé que les observations et critiques des syndicalistes sont légitimes, étant donné que ces derniers ont le devoir de défendre les intérêts de leurs camarades.

En outre a-t-il ajouté le Gouvernement n’a pas pour vocation de sacrifier les enseignants contractuels. A l’issue de cette rencontre, les deux parties ont manifesté leur intérêt et leur volonté partagée de poursuivre les discussions en vue de trouver des solutions consensuelles aux points de divergence. C’est ainsi que la date du 31 Août prochain a été proposée pour la tenue de la prochaine rencontre afin que les représentants des syndicats puissent apporter leurs amendements sur cette question de transfert de compétences. Le ministre Daouda Mamadou Marthé a saisi cette occasion pour assurer les contractuels que les arriérés seront épongés d’ici le 30 Août. De leur côté, les représentants des syndicats ont demandé au gouvernement de relancer le recrutement des contractuels à la fonction publique.

Mamane Abdoulaye(onep)

17 août 2016
Source : http://lesahel.org/

Dernière modification le mercredi, 17 août 2016 01:33