mercredi, 07 septembre 2016 04:46

Tahoua/Clôture de la 3ème réunion des cadres centraux et déconcentrés du Ministère des Enseignements Secondaires : Mutualiser les efforts pour l’amélioration de la qualité des enseignements

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les travaux de la 3ème réunion des cadres centraux et déconcentrés du Ministère des Enseignements Secondaires, ont pris fin, samedi dernier, à l’Institut Universitaire de Technique (IUT) de Tahoua. C’est le ministre des Enseignements Secondaires, M. Mahamane Sani Abdourahamane qui a présidé la cérémonie de clôture en présence des Conseillers en éducation du Président de la République et du Premier ministre, des représentants des partenaires du secteur de l’éducation et de plusieurs invités.

Pendant trois (3) jours d’intenses travaux en plénière et en groupes, les participants ont débattu autour du thème : ‘’Meilleure allocation des enseignants pour des meilleures résultats dans l’enseignement secondaire’’. Durant ces assises, il a également été passé en revue des sujets tel que le tracé des objectifs pour l’année 2016-2017 ; les charges horaires, et le rendement interne ; le fonctionnement des services centraux et déconcentrés du ministère ; les préoccupations relatives aux payements des pécules des enseignants contractuels et les allocations des élèves; ou encore les résultats du BEPC 2015-2016, etc.

Aux termes de tous ces échanges, plusieurs recommandations ont été formulées. Ainsi, relativement à l’allocation des enseignants, il a été recommandé la vulgarisation et l’application des textes en matière de gestion du personnel enseignant et d’encadrement, le redéploiement des personnels enseignant et d’encadrement qui sont en surnombre dans les institutions de ce département ministériel. Une autre recommandation concerne l’exclusion des élèves de 6ème. A ce propos, la réunion a proposé au Ministère des Enseignements Secondaires de conduire une étude nationale sur les causes du renvoi massif des élèves de 6ème. D’autres recommandations ont concerné la rédaction des manuels scolaires et guides pour professeurs, ou encore l’encadrement pédagogique, l’organisation du BEPC et la règlementation de la vacation dans les établissements privés.

«La sérénité avec laquelle vous avez mené les débats et l’exploitation minutieuse des contributions apportées par les régions, ainsi que celles des structures centrales, nous ont permis d’aboutir à des conclusions pertinentes et fort appréciables. Vous avez évoqué lors de cette rencontre la perturbation incessante des cours, qui dégrade tous les efforts consentis. Je m’engage à examiner avec le plus grand intérêt toutes ces préoccupations. Je m’emploierai à les défendre auprès du Gouvernement afin d’améliorer la qualité des enseignements » a déclaré le ministre des Enseignements Secondaires. M. Mamane Sani Abdourhamane, a également félicité et encouragé ses collaborateurs à persévérer dans la même voie pour des progrès toujours plus éclatants, ce, dans l’intérêt de notre système éducatif. Il a aussi saisi cette occasion pour lancer un appel, à tous les partenaires de l’école en vue de conjuguer leurs efforts pour faire du système éducatif nigérien, un secteur qui contribue efficacement au développement économique et social de notre pays.

Samira Sabou, Envoyée spéciale(onep)

07 septembre 2016
Source : http://lesahel.org/