dimanche, 18 septembre 2016 22:35

Rentrée scolaire 2016-2017 au secondaire : Environ 110 000 élèves reprennent le chemin de l’école, ce lundi matin

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Mahaman Sani Abdourahamane NIGERAprès trois mois de vacances, les élèves des Lycées et Complexes d’enseignement secondaire (C.E.S) de notre pays et leurs enseignants reprennent le chemin de l’école ce lundi 19 septembre 2016. A cette occasion, le ministre des Enseignements Secondaires, M. Mahaman Sani Abdourahamane a livré un message dans lequel, il a exprimé les attentes du gouvernement vis-à-vis des différents acteurs d’une part et d’autre part souhaiter une bonne année scolaire aux élèves et à leurs enseignants.

Pour cette année 2016-2017, ils sont environ 110 000 élèves dont 84 593 du public repartis dans 515 Lycées et Complexes d’Enseignement Secondaire publics et privés à reprendre le chemin de l’école. Ceux des Collèges d’Enseignement Général (CEG) leur emboiteront le pas le lundi 03 Octobre 2016. Dans son message, le ministre des Enseignements secondaires a transmis aux parents d’élèves, aux enseignants, à l’administration scolaire, aux partenaires de l’école et aux élèves eux-mêmes, les remerciements du Président de la République, Son Excellence, Elhadj Issoufou Mahamadou pour le bon déroulement de l’année scolaire 2015-2016. «En effet, grâce à l’engagement sans faille des uns et l’esprit de sacrifice des autres, l’année scolaire 2015-2016 s’est terminée sur une note de satisfaction générale avec des résultats encourageants qui nous rassurent », a rappelé M. Mahamane Sani Abdourahamane.

Le ministre de rappeler les mesures qui ont permis d’obtenir ces résultats. Il s’agit notamment de la dotation des élèves et établissements en Kits de fournitures scolaires et matériels collectifs ; l’équipement d’une cinquantaine de bibliothèques des collèges ruraux ; la revalorisation de l’enseignement scientifique ; la formation continue des enseignants à travers un encadrement de proximité ; la poursuite et l’intensification de la formation des professeurs de CEG polyvalents dans les institutions de formation et la mise en application des programmes d’études révisés. «C’est dans le cadre de la mise en œuvre de ces mesures que des prix et des bourses d’excellence ont été accordés aux élèves les plus méritants et très prochainement aux meilleurs enseignants », a ajouté M. Sani Abdourahamane.

Le ministre des Enseignements secondaires a en outre exprimé une pensée particulière à l’endroit des élèves, des enseignants et parents d’élèves de la région de Diffa «qui ont vécu des moments difficiles, du fait des conditions singulières et éprouvantes imposées par le terrorisme abject de la satanique secte Boko Haram ». « C’est dans cette situation difficile que vous avez fait de Diffa la région qui a enregistré les meilleurs résultats au BEPC 2016. Je vous en félicite et vous réaffirme que l’Etat a pris toutes les dispositions pour vous assurer une scolarité normale comme partout ailleurs sur le territoire national», a-t-il précisé.

M. Sani Abdourahamane a par ailleurs saisis cette occasion pour lancer un appel solennel à tous les acteurs du système éducatif nigérien, en général, et du sous-secteur de l’enseignement secondaire en particulier afin d’œuvrer à l’édification d’une école stable et de qualité. Il a demandé aux élèves de se consacrer davantage à leurs études et de respecter scrupuleusement les dispositions du règlement intérieur de leur établissement. « Cela aura l’avantage d’éviter les pertes du temps scolaire et d’espérer de meilleurs résultats en fin d’année » a notifié le ministre. Quant aux parents d’élèves, ils doivent selon le ministre faire preuve d’une plus grande implication dans la résolution des problèmes de l’école à travers les Comités de Gestion des Etablissements Scolaires (COGES).

Le ministre des Enseignements secondaires a en outre demandé aux syndicats d’enseignants de privilégier le dialogue dans la recherche des solutions à leurs revendications. « Un cadre de concertation est créé à cet effet depuis 2014 » a-t-il rappelé avant d’exhorter les responsables des structures déconcentrées, les chefs d’établissements et les personnels enseignant et d’encadrement à redoubler d’efforts pour une efficacité plus accrue du système. M. Mahamane Sani Abdourahamane a enfin remercié les partenaires techniques et financiers, les ONGs et Associations de la société civile actives en éducation et leur a demandé de poursuivre et d’intensifier leur précieux accompagnement.

Siradji Sanda(onep)

19 septembre 2016
Source : http://lesahel.org/

Dernière modification le lundi, 19 septembre 2016 07:39