mercredi, 21 septembre 2016 05:20

L’université de Dosso offre des filières d’avenir

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Universite Dosso Brigi 1A l’université de Dosso la rentrée académique s’est déroulée dans de bonnes conditions. Selon le recteur de l’institution le professeur Zibo Garba c’est l’institut universitaire en technologie qui est fonctionnel pour le moment avec des enseignants technologues. Pour l’heure, les regards sont tournés vers la finition des ex­ amens de l’année dernière et la sélection est en cours pour ceux qui rentrent au titre de l’année 2016­2017. Il n’y a aucun problème à l’université de Dosso a affirmé le professeur Zibo Garba.

L’université de Dosso com­prend deux entités : l’uni­versité elle ­même qui comprend des facultés et une entité universitaire de technolo­gie. En ce qui concerne la faculté, seul le master a été ou­vert dans le domaine des déchets électroniques pour le numérique. Il y a la partie institut qui compte un certain  nombre de filières : réseau et télécommunication. Il y a deux formations dans le domaine de l’internet et il y a une formation sur le journalisme, Reporter d’images et de son en 2ème année.
Pour la première année de son démarrage, l’université avait un effectif d’une centaine d’étudi­ants car la sélection est très dure et au niveau des masters c’est près de 35 étudiants qui sont inscrits. Cette année, c’est le même nombre qui sera re­cruté, donc l’université va se retrouver avec 250 étudiants pour cette rentrée. Dans la cité du 18 décembre où le premier ministre a octroyé 21 villas à l’université, il a été créé selon le recteur une zone de vie ap­pelé UDO­ZONE.
Sur financement propres de l’université, il a été réalisé un amphithéâtre de 180 places ex­tensibles à 200, les différentes maisons de Dosso­ Sogha ont été transformées en 11 classes avec un grand laboratoire numérique. L’université a comme partenaires l’ARTP qui est prêt à financer un certain
nombre de laboratoires dont 4 sont déjà acquis et le matériel est en cours de livraison. La SONITEL a de son côté offert du matériel informatique.
Le recteur de l’université de Dosso a malgré tout reconnu l’exiguïté de locaux qui ont une capacité de 30 à 40 étudiants par local d’où une grande at­tention accordée à la sélection. Un site pour la construction de l’université de Dosso a été at­tribué gracieusement par le sul­tan de Dosso. D’autre part, le ministère des enseignements supérieur est en contact avec les propriétaires terriens de Dosso pour faire l’acquisition de terrains selon les normes du marché. Maintenant a indiqué le recteur, son ministère est en train de voir comment program­ mer la construction de cet uni­versité de Dosso.
Lors de sa visite à l’université de Dosso, le premier ministre Brigi Rafini a apprécié les dif­férentes réalisations effectuées ainsi que l’engagement pris par le recteur et tout le personnel de l’université un espace vert pour le bien être des étudiants et personnel de l’institution.
Le recteur de l’université de Dosso a invité les parents à inscrire leurs enfants car l’université de Dosso offre des filières d’avenir avec le numérique qui est un domaine dans lequel les progrès sont si rapides.
Mahamane Amadou ONEP –ANP /Dosso

21 septembre 2016
Source : http://lesahel.org/

Dernière modification le mercredi, 21 septembre 2016 05:58