mercredi, 05 octobre 2016 04:21

Rentrée scolaire 2016-2017 : Le ministre en charge de l'Enseignement Primaire visite plusieurs établissements dans la capitale

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Daouda Marthe Rentree scolaire 16 17A chaque rentrée scolaire, les responsables éducatifs se déplacent pour encourager les éléves et leur souhaiter bonne chance. C’est dans cette optique que le ministre de l'Enseignement Primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l'Education Civique, M. Daouda Mamadou Marthé a effectué des visites hier matin, au niveau de plusieurs écoles de la capitale notamment à l’école primaire Yantala haut, au jardin d’enfant Yantala haut, au CEG Yantala et au Lycée d’enseignement professionnel Issa Béri.

Dans ce déplacement, le ministre en charge de l’Enseignement Primaire était accompagné par le gouverneur de la région de Niamey, les cadres des ministères en charge de l’éducation et de la formation à savoir (Enseignement Primaire, Enseignements Secondaires et Enseignements Professionnels et Techniques) ainsi que les représentants des partenaires soutenant l’éducation au Niger, les partenaires sociaux notamment les parents d’élèves et les syndicats. La première étape de cette visite a été l’école primaire Yantala haut comprenant une école primaire d’enseignement classique, une franco-arabe et le secteur pédagogique de Yantala haut. Tous ces services ont été visités par la délégation ministérielle, avant la distribution de kits scolaires aux élèves comprenant entre autres plusieurs cahiers, des stylos et un ensemble géométique.

Peu après, la délégation ministérielle s’est rendue à la maternelle Yantala haut à quelques centaines de mètre de l’école primaire du même quartier où M. Daouda Mamadou Marthé a trouvé les enfants et les encadreurs sur place. Le ministre et sa délégation se sont ensuite rendus au CEG Yantala situé toujours dans ledit quartier où les élèves de la 3ème ont accueilli la délégation ministérielle par l’hymne national. Le ministre s’est réjoui de ce geste, avant de souligner que le civisme commence par la connaissance de l’hymne national et surtout son application dans la vie active, à travers notamment la lutte contre la trichérie et surtout la protection des biens publics même en cas de grève. Il a rappelé aux élèves que l’examen se prépare dès les premiers jours de la rentrée.

Enfin, la dernière étape de cette visite fut le lycée professionnel Issa Béri où la délégation ministérielle a également trouvé les élèves et les encadreurs sur place. Le ministre a visité une classe en Informatique de gestion, 2ème année où M. Daouda Mamadou Marthé a, au nom de son homologue des Enseignements Professionnels et Techniques, exhorté les élèves de cet établissement à la rigueur, à moins de grève, tout en souhaitant que l’année scolaire se déroule dans la quiétude, la sérénité et la réussite. Au terme de ces visites, le ministre en charge de l’Enseignement Primaire s’est réjoui de trouver les élèves et les encadreurs présents au niveau des différents établissements mais aussi de constater la disponibilité des fournitures. «Cela augure d’une bonne rentrée scolaire 2016-2017 », a-t-il affirmé.

Répondant à une question sur la grève du SYNACEB, le ministre en charge de l’Enseignement Primaire a indiqué que le ministère n’empêche pas à un agent d’aller en grève. «C’est un droit constitutionnel permettant à l’agent de réclamer son droit » a-t-il déclaré. Il a en outre assuré que la réussite académique dépend de la disponibilité des fournitures, des enseignants et des classes, avant de constater que partout où il a visité, il n’a remarqué aucune classe en paillote. «Ce qui montre que nous tendons de plus en plus vers la disparition de ces classes» soutient-il avant d’assurer que les enseignants ont perçu leur salaire du mois de septembre.

Mamane Abdoulaye(onep)

05 octobre 2016
Source : http://lesahel.org/

Dernière modification le mercredi, 05 octobre 2016 04:43