mercredi, 14 décembre 2016 05:33

Célébration du cinquantenaire de l’établissement scolaire " Issa Béri" : Moment de retrouvailles et d’engagement pour perpétuer les valeurs de l’établissement

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Issa beri Niger 2016À l’initiative de l’association des anciens élèves du collège Issa Béri de Niamey, une cérémonie a été organisée le 10 décembre dernier dans l’enceinte de l’établissement pour célébrer ses 50 ans d’existence. Personnalités invitées, élèves, anciens élèves, étaient ensemble pour fêter, le cinquantenaire de cette école qui a ouvert ses premières classes en octobre 1966, sous l’appellation de collège d’enseignement général, grâce à la bonne volonté des «Frères des Ecoles Chrétiennes », avec la bénédiction du Pape Paul VI.

C’était un moment de retrouvailles entre les anciens élèves du collège d’enseignement général Issa Béri de Niamey, mais aussi d’émotion pour certains d’entre eux qui reviennent sur le lieu où ils ont passé l’une des plus importantes étapes de leur vie. En effet, c’est là qu’à partir d’octobre 1966 que les « Frères des Ecoles Chrétiennes », ont commencé à dispenser des enseignements à des élèves dont certains mèneront de brillantes carrières. Pour la petite histoire, le processus qui a abouti à la création du collège Issa Béri, a commencé un peu avant 1966, avec la demande des «Frères Enseignants » pour l’ouverture d’un établissement d’enseignant. À ce sujet, le président Diori Hamani dépêcha ainsi auprès du Pape Paul VI, une délégation composée de M. Harou Kouka, ministre de l’Education nationale, M. René Delanne, secrétaire général de l’Assemblée nationale et M. Oumarou Issoufou, sous-chef du protocole à l’époque.

Lors de la rencontre avec la délégation, le Souverain Pontife a félicité le Niger pour son « œcuménisme, son esprit de tolérance, de dialogue » et a confié aux «Frères des Ecoles Chrétiennes», la mission d’ouvrir un Collège d’Enseignement Général à Niamey, précisément le 10 octobre 1966, avec 36 élèves.

Isa beri Niger 2016 01

Cinquante ans après l’ouverture de ses premières classes, Issa Béri qui s’est adapté aux besoins en formation, est toujours l’objet d’un engouement, surtout avec l’intérêt que l’évolution du monde suscite pour la formation professionnelle et technique. «Issa Béri, c’est une institution prestigieuse. Des milliers de Nigériens et d’autres nationalités, des femmes et d’hommes de tous horizons sont attachés à cet établissement dans lequel ils ont grandi, dans lequel s’est éveillée leur curiosité, leur intelligence, leur ouverture au monde», a déclaré la Secrétaire générale du ministère des Enseignements professionnels et techniques, Mme Habsatou Daddi. Après avoir rappelé les actions menées par l’Etat dans le domaine de la formation professionnelle, a invité les élèves à perpétuer la tradition de travail et de discipline qui font d’Issa Béri un «pôle d’excellence».

Le proviseur actuel du Lycée, le Frère Diara a saisi l’occasion pour souhaiter que l’Etat revoie sa participation en termes de dotation des ateliers en équipements appropriés et autres fournitures nécessaires à la formation des élèves, dans les filières électricité, maintenance industrielle, froid climatisation, génie civil, comptabilité, informatique de gestion, secrétariat bureautique. Cette année l’établissement compte 605 élèves.

L’archevêque de Niamey Mgr. Laurent Lompo, s’est réjoui de voir les autorités, les anciens élèves, leurs enfants qui sont aujourd’hui sur les bancs, célébrer les 50ans du Collège. « Après 50 ans, l’Eglise Catholique, représentée par les Frères des Ecoles Chrétiennes, réaffirme sa disponibilité et son ferme engagement à exercer son devoir d’éducation à l’endroit des générations futures », a assuré l’archevêque de Niamey. Quant au président de l’association des anciens élèves, M. Mahamadou Idrissa, il a appelé ses camarades à se mobiliser pour le développement de l’établissement qui a beaucoup contribué à leur épanouissement. « Issa Béri nous a donné beaucoup, pour certains je dirai qu’il leur a tout donnée. C’est à notre tour de donner à cet établissement. Organisons nous pour faire de cet établissement un model », a-t-il lancé.

Un des anciens élèves de la première promotion, celle de 1966, M. Bolho Ousmane Roger, retraité de la BCEAO siège, a exprimé sa fierté et sa reconnaissance vis-à-vis de l’école publique en général et d’Issa Béri, en particulier. Aussi, il a appelé tous les acteurs de l’école à s’engager davantage afin qu’elle continue à jouer pleinement son rôle et sa mission. Il y avait aussi un côté festif dans la célébration des 50 ans d’Issa Béri, avec en ce qui concerne les élèves, de l’animation, du sport dont la finale du tournoi de la coupe intersections. Pour les anciens élèves, un mach de gala était prévu. Il y avait aussi au programme une foire commerçante, une kermesse, de l’exposition...

Souley Moutari(onep)

14 décembre 2016
Source : http://lesahel.org/

Dernière modification le mercredi, 14 décembre 2016 11:34