vendredi, 23 décembre 2016 06:09

Signature d’un protocole d’accord entre le SYNACES et le Ministère des Enseignements Secondaires : Le SYNACES lève son mot d’ordre de grève de trois jours

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après avoir déposé un préavis de grève le 16 décembre 2016 pour compter du 21 au 23 décembre 2016, le Syndicat National des Agents Contractuels de l'Enseignement Secondaire (SYNACES) et son ministère de tutelle ont entamé dès, lundi dernier, des négociations ayant abouti à la signature, mardi dans l’après-midi, d’un protocole d’accord paraphé par le ministre des Enseignements Secondaires, M. Sani Abdourahamane, et le secrétaire général dudit syndicat, M. Kiemou Yahaya. Dans ce protocole d’accord, le SYNACES a décidé de lever son mot de grève.

Le préavis de grève du Syndicat National des Agents Contractuels de l'Enseignement Secondaire (SYNACES) comportait quatre points essentiels sur lesquels les deux parties ont mené les négociations. Ce sont entre autres : le paiement sans délai de tous les arriérés de pécules des enseignants contractuels et la régularisation dudit paiement ; la mise en solde de tous les enseignants contractuels du secondaire recrutés au titre de l'année 2014 ; le recrutement au titre de l’année 2015/2016; de la poursuite des négociations sincères autour de la plateforme revendicative.

A l’issue des négociations, le Gouvernement s'engage, au niveau du premier point, à payer tous les arriérés de pécules au plus tard le 31 décembre 2016, et à assurer la régularisation des paiements à venir.

Concernant le second point, la partie gouvernementale a informé le SYNACES que deux listes de 1438 et 38 enseignants identifiés ont été transmises au Ministère de la Fonction Publique respectivement les 16 novembre et 2 décembre 2016 pour leur mise en solde. Les enseignants non encore identifiés sont invités à le faire au plus tard le mercredi 21 décembre 2016. Le processus d'octroi de matricule pour les dossiers incomplets se poursuit. C’est pourquoi le SYNACES a exhorté le Gouvernement à accélérer la mise en solde de tous les bénéficiaires des matricules déjà identifiées.

Par rapport au point relatif au recrutement de l’année 2015-2016, le Gouvernement a informé le SYNACES que le processus dudit recrutement sera enclenché après la modification du décret 2009-072 fixant les conditions et modalités de recrutement sans concours aux emplois de fonctionnaires. Le SYNACES a pris acte de cette information et a demandé d’être impliqué dans le comité mis en place à cet effet. S’agissant de la poursuite des négociations sincères autour de la plateforme revendicative du SYNACES, les deux parties s'engagent à poursuivre les négociations sur les autres points. A cet effet, un calendrier de négociations sera adopté.

Le ministre des Enseignements Secondaires, M. Sani Abdourahamane, a souhaité que l’acte du SYNACES serve d’exemple pour les autres structures syndicales afin que l’école nigérienne retrouve sa crédibilité. ‘’Nous devons nous mettre au travail pour que le temps qui reste puisse nous permettre d’organiser efficacement les examens du BEPC et du Bac. Ces différents examens seront faits, plaise à Dieu, aux dates prévues’’, a conclu le ministre des Enseignements Secondaires.

Hassane Daouda(onep)

23 décembre 2016
Source : http://lesahel.org/