Imprimer cette page
jeudi, 12 janvier 2017 22:43

Réception d’écoles primaires à Niamey : La Chine offre quatre nouvelles écoles au Niger

Évaluer cet élément
(0 Votes)

La coopération entre la république populaire de Chine et la République du Niger vient une fois de plus se manifester dans le secteur de l’éducation à travers la construction en matériaux définitifs de quatre écoles primaires dans la région de Niamey. La cérémonie de réception de ces infrastructures éducatives s’est déroulée hier matin, dans une de ces écoles au quartier SONUCI de Niamey. Et c’est le ministre de l’Enseignement Primaire, de l’Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l’Education Civique Dr. Daouda Mamadou Marthe qui a officiellement réceptionné ces écoles en présence de l’ambassadeur de la Republique Populaire de Chine au Niger S.E Zhang Lijun ; les cadres centraux du ministère ; du secrétaire général adjoint du gouvernorat de Niamey et du maire du Premier arrondissement de Niamey.

En recevant les clés des salles de l’école primaire SONUCI des mains de l’ambassadeur de la République Populaire de Chine, le ministre de l’Enseignement Primaire, de l’Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l’Education Civique Dr. Daouda Mamadou Marthe a remercié la coopération chinoise pour avoir construit dans la commune I de Niamey un nombre important de salles de classe. Les quatre (4) écoles qui viennent d’être construites comportent au total 40 salles de classes bien équipées de matériels d’enseignement nécessaires. ‘’40 salles de classe, c’est beaucoup dans le contexte où nos besoins sont énormes au regard du taux d’accroissement naturel de la population du Niger. Nous avons besoin en moyenne de 7000 à 8000 salles de classe pour couvrir l’ensemble des besoins du pays. Il se trouve que le budget du Niger ne peut pas à lui seul prendre en charge ces besoins. Dieu merci, la coopération chinoise est là aujourd’hui pour compléter nos besoins en salles de classe. Le renforcement de la coopération entre nos deux pays dans le domaine de l’éducation s’inscrit dans le cadre des déclinaisons qui ont été faites lors du sommet -Afrique, tenu à Johannesburg en Afrique du Sud. A cet effet, je salue la coopération sino-nigérienne toute en espérant que d’autres classes seront construites non seulement à Niamey mais aussi à l’intérieur du pays de manière à ce que l’ensemble des populations puissent voir, apercevoir ce que la Chine fait pour le Niger’’, a ajouté le ministre Daouda Mamadou Marthé.

Auparavant, l’ambassadeur de Chine au Niger S.E Zhang Lijun a précisé qu’à travers cette cérémonie, ce sont au total 4 écoles qui viennent d’être mises à la disposition des autorités nigériennes. Il s’agit entre autres : de l’école primaire SOUNCI ; école Gabagoura II ; école Gabagoura III et Medersa Sary Koubou pour un coût total de 40 millions de Yuan. En plus de ces infrastructures, il faut noter que ces dernières années, la Chine offre des occasions de formation pour des personnels de l’enseignement primaire nigériens. ‘’ Nous sommes conscients que l’éducation garantit la pérennité de l’Etat et qu’elle est même le fondement du développement, du progrès et de la prospérité d’un pays. La chine apprécie hautement le concept directeur du gouvernement nigérien d’accorder la priorité à l’enseignement. Et la construction de ces écoles en est une parfaite illustration’’, a relevé l’ambassadeur de Chine au Niger. En 2009, la chine a construit deux écoles primaires pour le Niger, et elle continue à suivre de près leur développement jusqu’aujourd’hui pour que les enseignants et les écoliers puissent travailler dans de bonnes conditions, en offrant des matériels pédagogiques et la construction des puits. En s’appuyant sur les conclusions du forum sur la coopération Chine-Afrique qui s’est tenu à Johannesburg, l’ambassadeur Zhang Lijun a souligné que dans les trois ans à venir, la Chine entend travailler ensemble avec les pays africains pour mettre en œuvre 10 programmes de coopération, y compris les programmes de réduction de la pauvreté et de bien être social, de l’industrialisation et de modernisation agricole. A propos du programme de réduction de la pauvreté et de bien être social, la chine envisage d’accroitre ses aides à l’Afrique et y mettre en œuvre 200 projets dans le cadre du programme « vie heureuse » et du programme de réduction de la pauvreté destinée notamment aux femmes et aux enfants. S’appuyant sur la construction des écoles primaires, secondaires et de formations professionnelles, le gouvernement chinois envisage d’aider les pays africains à élever leur niveau d’organisation et de gestion pédagogique, d’offrir aux jeunes africains des matériels scolaires et des articles d’usage courant dans le but de créer pour eux un meilleur environnement scolaire, a conclu l’ambassadeur de Chine au Niger.

Hassane Daouda(onep)

12 janvier 2017
Source : http://lesahel.org/

Dernier de Nigerdiaspora