EDUCATION.

L’Amphithéâtre D de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines a servi de cadre hier à l’ouverture des travaux du deuxième colloque international de la filière en Arts du Spectacle de l’Université Abdou Moumouni de Niamey. Durant deux jours, les éminents conférenciers et chercheurs venus des quatre coins du monde débattront du thème "Quelle place pour l'art et l'artiste dans l'enseignement en Afrique ? Formation, Création, Valorisation". La cérémonie d’ouverture suivie de la remise de diplôme à huit (8) étudiants de la filière, Arts du Spectacle a été présidée par le Professeur Amadou Boureima, vice-recteur de l’Université de Niamey en présence des représentants du bureau de la Coopération Suisse, de l'Ambassade d'Espagne et de l'AECID, ceux de l'Ambassade de France, de celui des États Unis, de l'Union Africaine-Celtho, de l'Union Européenne et des Organisations non gouvernementales, des doyens des Facultés et Directeurs d'Instituts et Écoles ainsi que plusieurs invités venus du Burkina Faso, du Bénin, du Cameroun, de la Côte d'Ivoire, de Guadeloupe, de la France, du Ghana, du Niger et du Sénégal etc.

La cité universitaire du l'Université Abdou Moumouni (UAM) de Niamey, a bénéficié d'un nouveau bâtiment flambant neuf à un niveau (R+1). Le bâtiment dont les travaux de construction ont été lancés en 2013 est achevé entièrement. Il a été provisoirement réceptionné vendredi dernier par le Secrétaire général adjoint du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation Dr Abdou Djibo Moumouni au cours d'une cérémonie solennelle où le représentant du ministère de l'Urbanisme et du Logement symboliquement lui a remis les clefs de la cité en présence du directeur du Centre national des oeuvres universitaires (CNOU) et des responsables de l'Union des Etudiants Nigériens à l'Université de Niamey (UENUN).

Journaliste Formation genreL’Association des Journalistes du Niger (AJN), en collaboration avec l’Union des Journalistes de l’Afrique de l’Ouest (UJAO) et l’Ecole Supérieure de Journalisme des Métiers de l’Internet et de la Communication de Dakar (E-JICOM), organise

depuis hier à la Maison de la presse à Niamey, une session de restitution d’un atelier de formation sur le journalisme sensible au Genre tenu à Dakar au Sénégal en Août 2015 et auquel deux Nigériens avaient participé.

Ecole Nigerienne 02Image d'illustration Le Niger et l'ONU ont réinstallé dans des "endroits plus sûrs" 99 des 166 écoles fermées depuis plus d'un an dans le sud-est du Niger en raison des attaques meurtrières de Boko Haram, a indiqué l'ONU lundi.

Ce programme de relocalisation, lancé en novembre, a permis "à 5.913 enfants, dont 2.784 garçons et 3.129 filles" de reprendre les cours, selon le bulletin mensuel du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (Ocha) de Niamey transmis à l'AFP.

L’atelier de formation des enseignants et des encadreurs pédagogiques du Franco-arabe en étude islamique, organisé par le Ministère des Enseignements Secondaires a pris fin, jeudi dernier, à Niamey. La cérémonie de clôture de cette formation organisée en collaboration avec la Ligue islamique mondiale et qui a duré dix jours, s’est déroulée en présence du représentant de l'ambassadeur du Royaume d'Arabie Saoudite au Niger, du représentant du président directeur général de la Ligue Islamique Mondiale, des cadres centraux et déconcentrés du Ministère, ainsi que des conférenciers saoudiens ayant assuré la formation.

C’est le directeur de cabinet de la ministre des Enseignements Secondaires, M. Moumouni Moussa, qui a présidé cette cérémonie qui a débuté par une lecture coranique.

L’école primaire de Bonkoukou, dans le canton de Imanan, a été baptisée, le samedi 9 janvier 2016, ‘’Ecole primaire Issaka Maga Maïga, du nom du premier maître ayant dirigé l’établissement à sa création en 1948. La cérémonie de baptême s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités et anciens élèves de l’école ainsi que des invités de marque.

Aissa issou college saadou GaladimaL’Ecole Normale d’Instituteurs (ENI) de Niamey a désormais ses propres locaux. L’inauguration des installations dont les travaux de construction ont été lancés le 16 janvier 2015 est intervenue hier matin, dans les locaux dudit établissement sis au quartier Tchangarey de Niamey sur la route de Ouallam. La cérémonie d’inauguration, couplée à celle de plantation d’arbres et de donation de matériels informatiques a été parrainée par la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, présidente de la Fondation Guri Vie Meilleure.

Après les trois premières promotions d’élèves de 50 apprenants chacune, le Ministère des Enseignements Professionnels et Techniques a décidé d’augmenter la capacité d’accueil du Centre des Métiers du Cuir et d’Art du Niger (CMCAN) en construisant deux salles de classe ayant permis d’accueillir mille (1000) élèves cette année. Le lancement officiel de cette quatrième promotion a eu lieu hier matin dans les locaux du CMCAN, sous l’égide du ministre des Enseignements professionnels et Techniques M. Chaibou Dan Inna en présence de la ministre de l’Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire Mme Ibrahim Binta Fodi et des Directeurs Généraux et Centraux du Ministère.

Du Samedi 28 novembre  au jeudi 18 décembre 2015, l’Union des Journalistes Africains (UJA), en partenariat avec le Ministère égyptien des Médias, a organisé au Caire, la 46ème session de formation des journalistes africains, en provenance d’une vingtaine de pays dont le Niger.
Au cours de cette formation qui a regroupé vingt-cinq (25), les participants ont eu droit à une série de conférences sur des sujets d’actualité internationale  animées par des experts égyptiens, et  aussi à des visites guidées sur des sites touristiques, historiques et religieux du pays.

La ministre de l’Enseignement Primaire, de l’Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales, et de l’Education Civique, Mme Ali Mariama Elhadji Ibrahim, a présidé hier après midi, à Niamey, une cérémonie de réception de dix (10) minibus. Ce matériel roulant, d’une valeur de plus de 785 millions de francs CFA a été acquis sur fonds propres de l’Etat. Il est destiné aux écoles normales d’Instituteurs (ENI) et à l’Institut de Formation en Alphabétisation et en Education non Formelle (IFAENF). La cérémonie s’est déroulée en présence des cadres centraux du ministère ainsi que des élèves et étudiants de l’IFAENF, bénéficiaires de ladite dotation.

Page 8 sur 34