Education

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a organisé hier au Palais des Congrès de Niamey, en collaboration avec le projet SHENZHEN-UNESCO, un atelier de validation du Projet des textes sur la création d’une Agence Nationale d’Assurance Qualité de l’Enseignement Supérieur et la Recherche (ANAQ EnSuRe). C’est le ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, M. Yahouza Sadissou qui a présidé la cérémonie d’ouverture de cette rencontre en présence du représentant du Bureau régional de l’UNESCO à Dakar ; des recteurs des Universités publiques ; des fondateurs des établissements d’enseignement supérieur privés et de plusieurs participants

Dans son allocution d’ouverture, le ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation M. Yahouza Sadissou a d’abord indiqué que la qualité dans l’enseignement supérieur constitue un axe majeur du Programme de Renaissance initié par le Président Issoufou Mahamadou qui, fait de la qualité une exigence dans tous les ordres d’enseignement. Les textes de l’Agence Nationale d’Assurance Qualité de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche qui font l’objet de cette rencontre doivent selon M. Yahouza Sadissou faire ressortir la recherche de la qualité, non pas comme une finalité en soit, mais plutôt comme un outil indispensable à l’Etat du Niger, pour d’une part, établir la qualité dans les enseignements supérieurs et les recherches offerts au Niger, et d’autre part, assurer la permanence de cette qualité au sein de son système éducatif supérieur.

Imprimer E-mail

Education