Forfait Albarka

Un nouveau syndicat dans le secteur de l’éducation : L'USECOB pour la défense des contractuels de l’enseignement de base

Un rival pour le Syndicat national des contractuels de l’Education de Base (SYNACEB) ? C’est la question qui vient à l’esprit après l’annonce, le samedi 30 septembre 2017, de la création d’un nouveau syndicat des enseignants.

C’est la Maison de la Culture Djado Sékou qui a servi de cadre à l’annonce de la création de l’Unité Syndicale des Enseignants Contractuels de Base (USECOB). Pour l’exécutif provisoire de ce nouveau syndicat, il s’agit de prendre véritablement en charge les préoccupations des enseignants contractuels de Base. L’USECOB se fixe pour objectifs  de :  défendre les intérêts matériels et moraux de tous ses membres ; contribuer à l’amélioration des conditions de vie et de travail de ses membres ; resserrer les liens de solidarité, de fraternité et d’unité entre ses membres ; veiller à leur formation professionnelle et syndicale ; contribuer à un enseignement de qualité dans les établissements scolaires ;  prendre part à toute décision concernant la vie des enseignants contractuels ; œuvrer pour la formation de citoyens socialement intégrés ; œuvrer pour l’unité africaine. A court terme, ce nouveau syndicat se donne pour mission de prendre en charge les préoccupations suivantes : l’insertion socio-professionnelle des camarades révoqués ; la question des paiements des pécules, l’immatriculation des enseignants contractuels recrutés qui passe par l’élaboration d’un plan de recrutement à la fonction publique ; le redéploiement des enseignants et la formation continue des enseignants contractuels.

Il faut noter que la création de ce nouvel syndicat intervient après l’évaluation des enseignants contractuels qui a été suivie par plusieurs résiliations de contrat, une préoccupation que peine, apparemment, à prendre charge le SYNACEB.

Oumarou Kané

02 octobre 2017
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Education