Forfait Albarka

Rentrée scolaire 2017-2018 : Sous le signe de la sérénité

La rentrée scolaire pour les niveaux préscolaire, primaire et secondaire 1er cycle et l’enseignement professionnel et technique a eu lieu, hier, lundi 2 octobre 2017 sur toute l’étendue du territoire national. Point de blocage cette année.

Le signe d’un bon déroulement de l’année scolaire ! C’est comme cela qu’est interprétée l’accalmie qui a caractérisé la rentrée scolaire 2017-2018. Autant pour le second cycle de l’enseignement secondaire, à savoir les lycées, le retour des classes le 18 septembre dernier, après les grandes vacances n’a pas donné lieu au vacarme et menaces habituels des syndicats du secteur de l’éducatioan, autant pour les niveaux préscolaire, primaire et premier cycle du secondaire et l’enseignement professionnel et technique, le 2 octobre fut ‘’clean’’. Il n’y a pas eu de boycott cette année. La synergie CAUSE-Niger/SYNACEB n’a pas joint l’acte à la parole. Sa menace de sabotage de l’année scolaire est restée sur les réseaux sociaux. Pourtant ce ne sont pas les problèmes qui manquent. Dans une déclaration rendue publique le vendredi 29 septembre 2017, l’autre regroupement des syndicats enseignants du Niger, dite aile modérée a rendu publique une déclaration mettant en exergue toutes les préoccupations du moment des enseignants du Niger. Celles-ci se résument à l’apurement des arriérés des pécules des enseignants contractuels et au payement à terme échu desdits pécules, au recrutement des contractuels à la fonction publique, à l’immatriculation et la mise en solde des nouvellement recrutés, à l’adoption d’une nouvelle grille salariale pour les enseignants et au rejet de la résiliation des contrats de la catégorie d’enseignants déclarés insuffisants à l’issue du test de l’évaluation ou sanctionnés pour avoir boycotté ledit test.

Pour la rentrée scolaire 2017-2018, les effectifs et les chiffres suivants ont été annoncés par les autorités en charge de l’éducation : 3 411 110 élèves pris en charge par 96 058 enseignants et formateurs et répartis dans 19 792 écoles éparpillées sur l’ensemble du territoire national. Cette année, l’école est placée sous le signe de la qualité. Une feuille de route sectorielle ‘’qualité’’ a été d’ailleurs élaborée à cet effet.

Oumarou Kané  

03 octobre 2017
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Education