Forfait Albarka

Agadez. / Les fournitures scolaires acheminées dans les écoles primaires de la Commune

Une semaine après la rentrée scolaire 2017-2018, c’est la fin de la polémique qui entoure les fournitures scolaires au niveau des écoles primaires de la commune d’Agadez et de certains villages rattachés à la commune.

En effet, jusqu'a Mardi 10 Octobre 2017, les fournitures n’étaient pas disponibles au niveau des écoles primaires. Les élèves  partaient à l’école et reviennent les mains vides. Du coup, les enseignants et les parents d’élèves ont commencent à polémiquer sur la disponibilité de ces fournitures, en dépit des assurances des autorités communales et de la Direction régionale de l’Enseignement primaire.

La mairie apporte son appui

Les fournitures scolaires pour la rentrée scolaire 2017-2018 stockés dans les classes l’école médersa Aéroport ont accusé un retard dans leur acheminement dans les différentes écoles de la commune urbaine d’Agadez et de sa périphérie. Cela s’explique par le manque des moyens roulants, notamment des camions au niveau de l’inspection communal primaire. Le mardi 10 Octobre, pour résoudre ce problème, la mairie à apporter son appui à l’inspection. Cet appui est composé deux camions  et un véhicule 4×4. L’opération s’est déroulée sous la supervision et la vigilance de l’inspecteur de l’enseignement primaire Agadez commune Nouhou Baba TOURE qui confie au journal « La Nation » : ‘’Comme vous le voyez, ce sont les fournitures que l’Etat a mis à la disposition de la Région d’Agadez et qui sont là stockés dans les classes de cette école Medersa Aéroport. Ces fournitures ont été réceptionnées, la semaine passée, avec le Secrétaire Général du gouvernorat et les autorités académiques. Là nous sommes en train de faire transporter ces fournitures dans les écoles. La Mairie nous a aidés en mettant à notre disposition deux gros camions et un véhicule 4×4. On a fait trois axes de distribution de ces fournitures-là. On a scindé la ville en trois zones l’EST ; l’OUEST et la périphérie. Les deux gros camions vont servir la zone EST et OUEST et le véhicule 4×4 va faire la périphérie. Vous voyez que nous suivons de près cette distribution pour être sûre que tout se déroule normalement’’.

L’inspecteur Nouhou Baba TOURE poursuit : ‘’ On ne peut pas de manière exacte vous donner la répartition parce qu’il faut d’abord tout transporter et distribuer pour faire les états. Mais je peux déjà vous dire que nous avons : pour les cahiers de 16 pages, 19.486 unités ; pour les cahiers de 32 pages, 17.936 ; pour les cahiers de 48 pages, 13.729 ; et pour les cahiers de 100 pages, à peu près 7.528.  Tout se déroule normalement, et d’ici peu, toutes les écoles seront servies et commenceront à distribuer ces cahiers aux élèves’’.

S’agissant  de la polémique qui entoure ces fournitures qui ne sont pas arrivé à temps au niveau des écoles, l’inspecteur de l’enseignement primaire Agadez commune parle d’intoxication: ‘’ Vous savez il y a eu beaucoup des rumeurs. Nous,  nous n’avons jamais dit aux parents de payer des fournitures. Lors de la réunion avec les directeurs d’écoles, on a bien dit à ces derniers qu’on a des fournitures et qu’on va les mettre à leur disposition. Nous avons un appel à l’endroit des directeurs d’écoles et des COGES. Nous leur demandons de prendre soin de ces fournitures. L’Etat a mis des gros moyens pour doter les écoles de ces fournitures. Il faut qu’ils prennent soin et il faut que ça arrive directement aux bénéficiaires’’.

Selon Adamou HABI agent municipal : ‘’ Cet appui de la mairie est bien normal surtout avec le transfert des compétences. C’est pour cela que la commune a mis ces moyens roulants à la disposition de l’inspection primaire pour l’aider à acheminer ces fournitures. Comme vous le savez, la commune urbaine d’Agadez est vaste. C’est avec joie que le président du conseil municipal nous a demandé d’accompagner l’inspection pour permettre à nos enfants d’avoir à leur disposition ces fournitures et d’ici peu tout sera finalisé’’.

A la satisfaction des parents d’élèves, les directeurs des écoles qui ont reçu les fournitures ont déjà commencé à distribuer des cahiers aux élèves. ARI un parent d’élève se dit satisfait : ‘’ Mes enfants ont eu quelques cahiers. Je ne pense pas que ça suffit mais les parents aussi doivent contribuer à la réussite de leurs enfants. L’Etat a fait le nécessaire et on doit l’appuyer. Nous espérons que les directeurs d’écoles vont prendre soin des fournitures. Nous demandons aux autorités aussi de créer les conditions pour une bonne année, nous souhaitons moins de grève, cette année’’. 

Hier Mercredi 11 Octobre 2017, les cours ont véritablement commencé dans la commune d’Agadez.  Espérons que l’année scolaire 2017-2018 sera une année calme.

Issouf Hadan (Agadez)

12 octobre 2017
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Education