Bourse américaine 2018 : Trois lauréats de la bourse Fulbright reçoivent leurs attestations pour des études aux USA

L'attachée culturelle de l'ambassade des États Unis à Niamey, Mme Susan Solomon, a procédé hier après-midi dans l'enceinte du Centre culturel américain, à la remise officielle d’attestations aux lauréats de la bourse Fulbright 2018. Cette année, ce sont trois étudiants nigériens dont une femme, qui poursuivront leurs études académiques pour l'obtention d'un Master aux USA, avant de revenir servir le Niger. Il s’agit de Sidi Amadou, Zeinabou Saidou Barazé et Ismael Kimso.

Ce programme de bourse initié au lendemain de la fin de la deuxième guerre mondiale, en 1946, porte le nom du Sénateur américain William Fulbright. Cette illustre personnalité à qui on rend ainsi hommage, s'est distinguée dans la défense des droits humains, notamment ceux liés à l'éducation, et dans la promotion de la compréhension mutuelle et de la fraternité entre les peuples. Les trois lauréats nigériens rejoignent ainsi le groupe de plus de 300.000 personnes venant de 155 pays qui ont bénéficié de cette bourse pour effectuer des études et des recherches dans des universités américaines.

Dans son allocution à l'occasion de cette remise de bourse, l'attachée culturelle à l’ambassade des USA au Niger s'est réjouie de la participation et du succès grandissant des candidats nigériens à ce programme de bourse Fulbright. « Je sais que la procédure de candidature est longue et laborieuse, mais vous avez aujourd'hui le résultat satisfaisant dont vous devez être fiers. Tout en souhaitant un bon séjour et plein de succès aux lauréats dans leurs études» a déclaré Mme Susan Solomon. Aussi, est-elle persuadée qu'à leur retour, ils rendront d'éminents services au Niger et qu'ils œuvreront aussi «au renforcement de la compréhension mutuelle entre les peuples, conformément à la philosophie du Sénateur William Fulbright dont la bourse porte le nom ».

Les trois lauréats nigériens, accompagnés de leurs parents et connaissances, ont ensuite écouté avec intérêt des conseils venant d'anciens lauréats de ce programme de bourse. Dr Sara Beth Keough, professeur de Géographie à l'université d'Etat du Saginaw Valley et ancien «Fulbrighter» à l'université de Niamey, a demandé aux récipiendaires nigériens de s'impliquer dans les activités extra-scolaires afin de mieux s’insérer dans le système éducatif américain qui est très différent de celui du Niger. A sa suite, les anciens

«Fulbrighters» nigériens ont tour à tour prodigué des conseils qui permettront aux récipiendaires de mieux se préparer au choc culturel auquel ils seront confrontés et de mieux gérer leur temps car les études aux États Unis nécessitent beaucoup de lectures.

Souleymane Yahaya (Stagiaire)

02 août 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer