Clôture de la 10éme édition des cours de vacances la ‘’Perle’’ couplée à la célébration de Walima de mémorisation du Saint Coran : Une fête en l’honneur du mérite et du savoir

Les activités entrant dans le cadre de la 10ème édition des cours de vacances, couplée à la célébration du walima de mémorisation du Saint Coran de l’école « La Perle », ont pris fin, dimanche dernier au Palais des Congrès de Niamey, par une cérémonie solennelle présidée par le 3ème Vice-président, l’honorable Ayouba Hassane, représentant le président de l’Assemblée Nationale, Parrain de cette 10ème édition. On y notait la présence de plusieurs personnalités et participants dont des députés nationaux, l’épouse du Président de l’Assemblée Nationale ; le Gouverneur de Niamey, les ambassadeurs de l’Arabie Saoudite, du Sénégal et du Pakistan, des leaders religieux ainsi que des parents d’élèves.

Plusieurs contributions apportées par les invités et autres particuliers ont été enregistrées au cours de la cérémonie. C’est ainsi que le Président de l’Assemblée Nationale, parrain de l’édition, a offert quatre (4) billets de Oumra à la Mecque aux quatre Hafiz (premiers) de la promotion. Ces derniers ont également bénéficié d’une enveloppe d’un million de francs CFA de l’Ambassadeur du Sénégal au Niger. D’autre part, le père d’une des élèves ayant mémorisé le Coran a fait don d’un billet de Oumra au formateur de sa fille, plus la somme de 2,4 millions Fcfa pour la location de la salle du Palais des Congrès et un bœuf.

Dans son discours le 3ème Vice-Président, l’honorable Ayouba Hassane, s’exprimant au nom du Président de l’Assemblée Nationale, a d’abord salué cette initiative de la fondatrice de l’école ‘’La Perle’’, Mme Nassirou Zaharaou Cheick Aboubacar, visant à éduquer, former, moraliser et socialiser les jeunes afin de créer une génération de musulmans modèles, disposant de connaissances et de pratiques religieuses. « L’école contribue ainsi à aider l’Etat à assumer son rôle social et son devoir de bâtir une société habitée par des citoyens et des citoyennes animés par un esprit de tolérance et un sens élevé du civisme dans un contexte où l’extrémiste gagne du terrain dans notre pays et dans la sous-région», a souligné M. Ayouba Hassane.

Aujourd’hui, a souligné le parlementaire, force est de constater que la philosophie de l’école ‘’la Perle’’, a été bien partagée par les populations puisque, de sa création à ce jour, le nombre des élèves n’a cessé de croitre. « Ainsi, avec un effectif de 31 élèves composés des filles et garçons à sa création, l’école a connu une progression significative avec plusieurs promotions enregistrées. Aujourd’hui elle compte environ 2000 élèves », a-t-il précisé.  

Auparavant, la Fondatrice de la Perle, Mme Nassirou Zaharaou Cheick Aboubacar a, après avoir adressé ses vifs remerciements aux illustres invités et aux participants, jeté un regard sur les 10 années d’exercice de l’école ‘’La Perle’’. C’est, a-te-elle souligné, dix années émaillées de craintes, de certitudes, d’efforts, de don de soi, de joies et de bonheurs. Dix années, aux côtés de nos enfants pour leur inculquer les valeurs de l’Islam.

Elle a rappelé que l’initiative de la création de cet établissement d’enseignement coranique visait trois (3) objectifs majeurs, à savoir un objectif religieux consistant à lancer une génération de musulmans modèles, pourvus de connaissances et de pratiques religieuses à la base, c’est-à-dire dès le bas-âge ; un objectif social consistant à créer un cadre de convivialité et d’interaction entre les enfants, dès l’âge de 6 ans, sans distinctions des provenances sociales, économiques et culturelles, mais aussi un objectif éducatif en combinant l’apprentissage de l’arabe à la mémorisation du Saint Coran pour développer des capacités bilingue chez les enfants et faciliter leur accès aux textes religieux, y compris aux enfants suivant un circuit classique d’enseignement francophone.

«Dans ce contexte pollué par une vague d’enrôlement des jeunes dans la poussée extrémiste de certains illuminés, prétendant faussement agir au nom de l’Islam, notre engagement en faveur des enfants trouve tout son sens. D’autant qu’il permet au citoyen musulman, dès son bas-âge de comprendre sa religion, d’en saisir les tournures et de se prémunir pour ne pas tomber dans les errements de certains sermonneurs, marchands d’illusions et de fausse religion », a souligné Mme Nassirou Zaharaou Cheick Aboubacar. Aux termes de ses propos, la fondatrice de l’école a exprimé sa sincère gratitude au 3ème Vice-président de l’Assemblée Nationale, représentant le Parrain de cette 10ème édition à qui elle a demandé de transmettre ses vives salutations et remerciements au Président de l’Assemblée Nationale, SEM. Ousseini Tinni.

Aïchatou Boureima (Stagiaire)

04 septembre 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Education