Réunion d’échanges entre le Ministère en charge du Développement Communautaire et de celui l’Enseignement primaire avec les ONG et les fondations arabes : Vers la mise en place d’un partenariat durable au profit de l’enseignement franco arabe

Le Ministre de l’Enseignement primaire, de l’Alphabétisation, de la Promotion des Langues nationales et de l’Education civique, M. Daouda Mamadou Marthé et son collègue du Développement communautaire et de l’Aménagement du territoire, M. Amani Abdou ont co-présidé, lundi matin, la cérémonie d’ouverture d’une réunion d’échanges avec les ONG et fondations Arabes. Une rencontre qui s’inscrit dans le contexte du renforcement du partenariat entre le gouvernement et les ONG dans le domaine de l’Enseignement franco arabe.

A cette occasion, le Ministre du Développement communautaire et de l’Aménagement du territoire M. Amani Abdou a rappelé que les ONG et Associations de Développement font partie intégrante des acteurs de développement. Aux côtés de l’Etat, elles appuient les activités du développement socioéconomique du Niger. Le Gouvernement est conscient du rôle que jouent ces organisations dans l’accompagnement à la mise en œuvre des politiques de développement.

« Depuis juin 2017, l’Etat a entrepris un processus d’assainissement pour mieux canaliser et contrôler les activités des ONG. Leurs interventions s’inscrivent désormais dans le cadre d’un partenariat avec l’Etat, afin qu’elles contribuent mieux à l’atteinte des objectifs de développement. Les ONG, quel que soit leur domaine d’intervention, sont sous la tutelle du Ministère du Développement communautaire et de l’Aménagement du territoire » a-t-il rappelé avant de préciser que la politique du Gouvernement en matière d’éducation est portée par le Ministère de l’Enseignement primaire. Il est donc impératif que ledit Ministère et les ONG actives dans le domaine de l’Education travaillent ensemble pour que l’Etat dispose des informations quantitatives et qualitatives sur le rôle que joue chaque secteur.

Intervenant à son tour, le ministre de l’Enseignement primaire, de l’Alphabétisation, de la Promotion des langues nationales et de l’Education civique, M. Daouda Mamadou Marthé a souligné l’importance de la rencontre qui, selon lui, vise la mise en place d’un cadre partenarial entre ces deux départements ministériels et ces partenaires conformément à la politique nationale de l’Education notamment le sous-secteur Franco Arabe. Le ministre Marthé s’est dit convaincu que cette rencontre contribuera à améliorer davantage la qualité de l’enseignement franco arabe et de tout le système éducatif en général afin de l’orienter vers des perspectives meilleures à un moment où il est soumis à des rudes épreuves. Le ministre Marthé a rendu un hommage sincère et mérité à tous ceux qui contribuent au financement de l’éducation au Niger. Il a exhorté les partenaires à accorder le soutien nécessaire au sous-secteur franco arabe afin qu’il puisse réaliser les chantiers en perspectives pour jouer pleinement un rôle dans le programme sectoriel de l’éducation.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)

21 novembre 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Education