Validation de l’annuaire statistique de l’Enseignement Supérieur des années 2010 à 2015 : Disposer des données statistiques fiables sur l’ensemble des établissements de l’Enseignement Supérieur

zUn atelier consacrant la présentation, l’analyse et la validation des annuaires statistiques de cinq années académiques (2010-2011 à 2014-2015) a ouvert ses travaux mercredi dernier à Niamey. C’est le ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, M.Sadissou Yahouza, qui a présidé l’ouverture des travaux.

Le ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a souligné que la production des données statistiques fiables, notamment dans le secteur de l’éducation, est une préoccupation majeure pour le Gouvernement. Selon lui, le manque et l’insuffisance de ces données impactent négativement les performances de notre pays, notamment dans le classement de l’Indice de Développement Humain (IDH) et dans la mise en œuvre des politiques publiques. Le ministre a précisé que pour pallier à ces contraintes et conformément aux instructions du Premier Ministre SE Brigi Rafini et du ministère de l’Enseignement Supérieur s’est engagé dans une dynamique de production de données statistiques à travers la Direction de la Statistique et de   l’Information (DSI). Dans le même cadre, il a rappelé que l’UEMOA, soucieuse de la production des données statistiques de qualité dans les Etats membres, a inscrit dans son Programme Economique Régional (PER) le Projet d’Appui à l’Enseignement Supérieur (PAES). Ainsi, a-t-il dit, un groupe d’étude basé à l’Ecole Nationale Supérieure de Statistique et d’Economie Appliquée (ENSEA) d’Abidjan a été retenu par l’UEMOA pour appuyer ses pays membres à l’élaboration des annuaires statistiques de l’enseignement supérieur pour les années académiques 2007- 2008 et 2008-2009. Par la suite, des équipes techniques des différents pays devaient prendre le relai au niveau national pour pérenniser ce processus.

Il a défini les objectifs de ce projet qui sont notamment de disposer des données statistiques fiables sur l’ensemble des établissements de l’enseignement supérieur publics et privés, d’assurer la comparabilité des données au niveau national et régional en adoptant la Classification Internationale Type de l’Education (CITE) de l’UNESCO et de pérenniser la production des annuaires statistiques suivant le cadre harmonisé au niveau de l’UEMOA.

« Suite aux efforts conjugués de l’UEMOA et du Gouvernement, le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, à travers la direction de la Statistique, a entrepris plusieurs missions de collecte de données statistiques dans toutes les régions du pays, dans toutes les universités, écoles et instituts d’enseignement supérieur, du public comme du privé. Les rapports de ces différentes missions seront incessamment à votre sagacité pour analyser leur pertinence. L’un des défis majeurs à relever par mon département ministériel consiste à assurer désormais la régularité de parution des annuaires statistiques afin qu’ils jouent pleinement leur rôle d’outils majeurs dans le pilotage national de l’enseignement supérieur et de la recherche», a déclaré le ministre Sadissou Yahouza.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)
07 juin 2019
Source : http://lesahel.org/

Imprimer