Education

Daouda-Mamadou-MartheLa synergie cause Niger-Synaceb a rendu public ce samedi 11mars, une déclaration relative à la sortie médiatique du ministre d’État Bazoum Mohamed et celle du ministre de l’Enseignement primaire, Daouda Marthé. La synergie constate le non-respect par le gouvernement des différents engagements auxquels il a librement souscrit dans le communiqué conjoint du 13 Décembre 2016.En effet,« il est important de le rappeler à l’opinion nationale et internationale que contrairement à la diarrhée verbale déversée par le ministre Bazoum, les engagements n’ont pas connus de mise en œuvre ». Dans la même lancée, poursuivent les syndicalistes, le ministre Daouda Marthe se prévalant du « fameux » avis du Conseil d’État menace de résilier les contrats au mépris des dispositions de l’article 182 de la loi qui encadre les conditions de résiliation de plein droit.Selon la synergie CAUSE-Niger /SYNACEB, « ces 2 ministres avaient eu une occasion dorée de se taire,hélas, ils se sont livrés à leur jeu favori : la provocation »

Imprimer E-mail

Education