Education

ecole nigerienneA quelques jours de la fin du second semestre de l’année scolaire 2017, la situation de l’école publique nigérienne se complique, faute d’entente entre la partie gouvernementale et le cadre d’action des syndicats de l’enseignement Cause –Niger/ SYNACEB sur un certain nombre de points dont la question de l’évaluation des enseignants craie à main divise les deux parties. En effet, au quatrième jour des grèves du cadre Cause –Niger/ SYNACEB, le comité interministériel de négociation dirigé par le ministre d’Etat Bazoum Mohamed a animé le 9 Mars 2017, un point de presse en présence des autres ministres du secteur éducatif pour faire l’état de la situation et en même donner leur version des faits sur les attitudes des enseignants à l’égard du gouvernement notamment le refus de l’évaluation en cours.

Imprimer E-mail

Education