Education

Un atelier axé sur la Révision Politique Nationale pour l’Education et la Formation des Filles (PONEFF) s’est déroulé, le mercredi 10 Octobre à Niamey, à l’initiative de l’UNICEF Niger. Cette rencontre, qui a vu la présence de trois ministres en charge du secteur de l’Education, a regroupé les cadres des Ministères concernés, de l’Unicef, ainsi que les représentants des PTF, des ONGs et des OSC intervenant dans le secteur Education.

Il s’est agi pour les participants d’apporter, au cours de cette rencontre, leurs contributions à la promotion de l’équité et de l’égalité de genre dans le domaine de l’éducation et de la formation. Plus spécifiquement, l’atelier visait à réviser le document de Politique Nationale de l’Education et de la Formation des Filles et son plan d’action ; et à disposer d’un document de Politique Nationale de l’Education et de la Formation des Filles révisé et en cohérence avec le Programme Sectoriel de l’Education et de la Formation et d’un plan d’action. Au finish, le résultat attendu était d’aboutir à l’élaboration d’un document de politique nationale de l’éducation et de la formation des filles actualisé et assorti d’un plan d’action en cohérence avec le Programme Sectoriel de l’Education et de la Formation est disponible.

Il faut préciser que la Politique Nationale de l’Education et de la Formation des Filles (PONEFF) pour la période allant de 2012 à 2020, a été élaborée et validée en 2013 par les ministères en charge de l’éducation et la formation à l’effet de répondre à la préoccupation relatives aux insuffisances constatées en matière de formation et de scolarisation des jeunes filles au Niger.

En prenant la parole à cette occasion, la Représentante par intérim de l’UNICEF au Niger, Ilaria Carnevali, a saisi l’occasion pour édifier l’assistance sur l’histoire de Latifah Hassane, jeune nigérienne de 23 ans, jeune dirigeante en passe de devenir une véritable actrice du changement au Niger. « Elle a été la lauréate du concours e-Takara 2017 et élue Miss Geek Africa 2018, la compétition panafricaine visant à promouvoir et soutenir les initiatives menées par les jeunes filles du continent. Latifah, étudiante en génie logiciel, dirige actuellement sa propre start-up, InnovELLE, qui se concentre sur le développement Web, le développement d’application pour l'autonomisation des filles et la formation des enfants vulnérables», a-t-elle dit.

Imprimer E-mail

Education