vendredi, 12 octobre 2012 08:21

La police démantèle deux réseaux de malfrats opérant à Niamey : 11 individus arrêtés, 438 bouteilles de gaz, 5,3 millions de dollars et 2320 euros en faux billets saisis

Évaluer cet élément
(1 Vote)

malfratsLa Police nationale à travers la Brigade d’intervention et de recherche de la Police judiciaire a mis la main sur deux réseaux de malfrats opérant dans la

ville de Niamey. Au total onze (11) individus dont huit (8) pour le premier réseau et trois (3) pour le second réseau ont été interpellés. Ils ont été présentés aux médias, mercredi matin, dans les locaux de la police judiciaire (PJ) avec leur butin, constitué de 438 bouteilles de gaz et une importante quantité de faux billets en dollars et en euros.

 

Le premier réseau s’est spécialisé dans le vol des bouteilles de gaz. ‘’Ces individus ont passé plus d’une année à écumer les différents dépôts de vente dans plusieurs quartiers de Niamey.’’ a indiqué l’officier de police Adili Toro Mainassara, du Service Information, Relations publiques et Sport de la Police nationale. Le réseau est constitué de huit (8) individus. ‘’Ils sont au nombre de huit (8) dont quatre (4) voleurs et quatre (4) receleurs parmi eux un taximan qui transporte les bouteilles volées, entreposées au quartier Kouara Tégui’’ ajoute l’Officier de Police Adili Toro. 438 bouteilles de gaz ont pu être récupérées par la brigade d’intervention et de recherche de la PJ.

Quant au second réseau, celui des faussaires, il est composé  de trois (3) individus. Ces malfrats ont été pris au quartier recasement 2ème latérite. ‘’On a trouvé en leur possession cinq (5) caisses, dont trois (3) caisses contenant la somme de 5,3 millions de dollars américains de faux billets en coupures de 100 dollars, 2320 euros de faux billets et une autre caisse contenant un produit jaunâtre ressemblant à de l’or’’ a expliqué l’officier de police. Tous ces onze (11) individus interpellés sont de nationalité nigérienne d’après les services de la police.

Et comme à l’accoutumée, l’officier de Police Adili Toro Maïnassara a tenu à lancer un appel à l’endroit des populations. ‘’Les populations doivent nous prêter main forte pour que nous puissions mener à bien notre mission de sécurisation des personnes et de leurs biens sur l’ensemble du territoire national. Nous demandons aux populations de faire le minimum, nous ferons le maximum de notre part’’ ajoute-t-il. Et au-delà de la Police nationale, ce sont toutes les forces de défense et de sécurité qui ont besoin de l’appui des populations. ‘’Toutes les forces de défense et de sécurité sont à la disposition des citoyens. Elles ne demandent que la collaboration des populations’’, a conclu l’officier de police.

Siradji Sanda

12  octobre 2012 
Publié le 12 octobre 2012
Source : Sahel Dimanche

{module 583}

Dernière modification le dimanche, 14 octobre 2012 06:56