Sanef 2018

samedi, 15 décembre 2012 23:35

Fait divers : une proposition subordonnée au centre d’une scène de ménage

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Harouna a pourtant dit à tout le monde qu’il avait perdu son joyau, un précieux iphone dont il ne se séparait jamais. Mais à présent que son joyau a été trouvé et lui ait été ramené, il n’en veut plus. Comme il n’y a pas de fumée sans feu, lisons les lignes qui vont suivre pour comprendre la réaction de l’ex préfet. 

La perte de son iphone a rendu Harouna malade. C’est pratiquement le seul objet précieux qui lui reste et qui rappelle son passé intéressant, celui de préfet de département. Dans sa fada (lieu de regroupement d’une classe d’ages), le précieux téléphone est tellement coté au point d’avoir son propre nom « Wayan commandant » (le téléphone du préfet). Et quand Harouna a fait part de son malheur, c'est-à-dire la perte de son téléphone, ses amis avaient compati à sa douleur et avaient même lancé un avis de recherche auprès des jeunes du coin tout en sachant qu’il serait difficile d’avoir un quelconque résultat positif. C’était juste un avis de dépit et de compassion, sans espoir.

Mais deux jours après, ce à quoi la fada de l’ex préfet ne s’attendait pas d’arriver. C’était arrivé le soir, dans la famille de Harouna. La fada venait tenait régulièrement chez lui venait à peine de se disperser en attendant le second round après 21 h30. Lorsque la bonne nouvelle arriva, elle trouva donc Harouna devant la télévision entouré des membres de sa famille, en train de suivre le journal télévisé. Le porteur du joyau retrouvé ou disons la porteuse puisqu’il s’agissait d’une adolescente ne pouvait pas savoir qu’elle commettait une grosse bêtise. Disons qu’elle n’avait pas l’âge de connaitre certaines choses de la vie. Elle brandit le portable à Harouna avec le message cru qu’on lui avait confié : «Tiens ! Hadjara a dit que tu as oublié ton portable chez elle ». Celle dont le nom vient d’être prononcée et qui va résonner comme une bombe est connue dans tout le quartier, une GLL (Gabdi Lalo de Luxe) vomie par toutes les femmes pour ses comportements aux antipodes des bonnes mœurs.

L’ex préfet sous le regard perçant de son épouse prit d’une main tremblotante le téléphone qu’il remit à la fillette arguant que ce n’est pas la sienne. L’un dans l’autre, le mal était déjà parti car la proposition subordonnée conjonctive était bien formulée et reprise par l’épouse de Harouna « Tu l’as bien entendue : ‘’Hadjara a dit que tu as oublié ton portable chez elle’’ ». Sans perdre son self contrôle, la femme de l’ex préfet se saisit du téléphone et remercia la jeune fille pour son geste. C’était bel et bien le téléphone de Harouna à moins que ce ne soit son répertoire et son journal d’appel qui aient miraculeusement migré de son iphone et à un autre identique à la sienne. Lorsque la fada fut réunie à nouveau, elle vint avec le joyau en public annonçant ironiquement la bonne nouvelle aux amis de son époux. Sans qu’ils ne sachent de la scène qu’il y avait eu auparavant, ils confirmèrent bel et bien que c’était « Wayan commandant ».

La suite, vous pouvez l’imaginer. C’est le scandale avec les explications des deux protagonistes à savoir Harouna et son époux et l’interposition des amis de la fada pour calmer le jeu et contenir la jalousie débordante de « matar commadant » (la femme de Harouna). Tant bien que mal, le mal fut circonscrit mais pas la honte. Elle fait encore en ce moment le tour du quartier.

Mohamed Omar

16 décembre 2012
publié le 13 décembre 2012
source : La source