mercredi, 20 novembre 2013 07:35

Faits divers : La police démantèle deux vastes réseaux spécialisés dans le vol de véhicules

Évaluer cet élément
(3 Votes)

Voleurs VoituresDans le cadre de sa mission de sécurisation des personnes et des biens, la direction de la Police Judiciaire à travers la brigade de recherche et d’investigation a mis la main sur deux (2)  bandes de voleurs spécialisés dans le vol de véhicules. Ce coup de filet réussi par les éléments de la police judiciaire est l’aboutissement  d’environ six mois  d’enquête.

 

La première bande est basée à Sokoto au Nigeria et la  seconde  ici à Niamey. Ils sont sept (7) à être arrêtés au Niger parmi lesquels le chef de bande, son assistant, un mécanicien et quatre receleurs. Pour ce qui est de la bande du Nigeria, le chef de bande a été également mis hors d’état de nuire.

Selon l’officier de police Adili Toro, chef service central des informations, des relations publiques et sports, ces individus qui se sont spécialisés dans le vol des véhicules arrivent à commettre leur forfait et en moins de trente (30) minutes, ils quittent le territoire nigérien en direction du Nigeria. Il a expliqué que, une fois que la bande qui est basée au Niger effectue les opérations à    Niamey, elle achemine les véhicules nuitamment jusqu’à Guéchemé ou à Douméga, zone frontalière du Nigeria.

Et c’est à partir de ces localités qu’ils appellent leurs collègues qui sont au Nigeria afin de venir récupérer les véhicules et les liquider là bas à Sokoto. Il en est ainsi pour la bande qui est installée au Nigeria.  A l’heure actuelle,  quatre (4) véhicules ont été récupérés grâce à une simulation faite par les éléments de  la brigade de recherche et d’investigation de la police judiciaire.

Outre ces quatre véhicules, six (6) autres sont attendus au Nigeria. Ce travail a été le fruit d’une franche collaboration entre le Niger et le Nigeria à travers le service interpole de la police judiciaire. Six (6) véhicules volés à partir du Nigeria  afin d’être écoulés au Niger sont actuellement gardés dans les locaux de la PJ. Ils seront remis très prochainement aux autorités nigérianes, a indiqué l’officier de police Adili Toro. Il a par ailleurs demandé aux usagers de renforcer la vigilance afin de faciliter la tâche à la police nationale  qui veille constamment sur la sécurité des personnes et des biens sur l’ensemble du territoire national.

 Laouali Souleymane

20 novembre 2013
Publié le 20 novembre 2013
Source : http://www.lesahel.org

{module 583}

Dernière modification le mercredi, 20 novembre 2013 09:47