Idées et opinions

Halidou Yacouba Incarceration A bien observer les choses, constitutionnellement , politiquement et religieusement parlant, la trahison en tout et partout n’est ni plus ni moins qu’un crime politique et une mécréance avérée à la lumière des 2 grandes religions mondiales, à savoir le Christianisme et l’Islam.
Ainsi, au Niger partant de tout ce qui s’est passé depuis 2011 et qui risquerait de se passer selon les rumeurs persistantes, le Président nigérien serait réputé champion d’Afrique en matière de trahison politique.
PREMIÈRE trahison avérée : C’est celle cruellement commise par Issoufou MAHAMADOU à l’encontre de son faiseur de roi, autrement dit celui qui a donné un cachet démocratique, sinon fortement contribué à son élection de 2011 comme Président de la République, à savoir Hama AMADOU. Par ingratitude , ce dernier a été illégalement et inhumainement dégagé de son poste de Président de l’Assemblée nationale du Niger. Comme si tout cela ne suffisait pas, les courtisans du régime se sont vicieusement mis à la tâche indigne de vrais et sincères croyants en dénigrant et en insultant nuit et jour, père et mère ce même Hama AMADOU qui avait pourtant aidé son concitoyen Issoufou MAHAMADOU à être le Président de tous les nigériens. Malheureusement, juste après son élection, la triste réalité sur fond de trahison constitutionnelle est connue de tous, sauf par les hypocrites. En effet, le peuple nigérien hautement trahi est devenu témoin de l’existence de 2 républiques au Niger : la République des intouchables d’un côté ,et celle des citoyens de seconde zone de l’autre, lesquels pour un rien se voyaient arbitrairement emprisonnés et humiliés par des juges aux ordres. Jusqu’ici des opposants politiques et acteurs de la société civile continuent de croupir arbitrairement en prison pour des faux dossiers judiciaires ou opinions constitutionnellement autorisées.
DEUXIÈME trahison avérée : c’est celle du Peuple nigérien TOUT ENTIER. Concrètement c’est la trahison qui a consisté dans l’organisation d’une mascarade électorale flagrante en 2016 par Issoufou MAHAMADOU qui avait pourtant solennellement promis au peuple nigérien au vu et au su du monde entier « qu’il ne va jamais organiser des élections tropicalisées au Niger. » Ainsi, les faits ont honteusement apporté un démenti cinglant aux propos de celui qui est pourtant censé être le Premier Responsable du Niger. Il est particulièrement remarquable que quiconque ne respecte pas la parole donnée est qualifié de coupable de trahison. D’ailleurs, beaucoup de démocrates d’ici et d’ailleurs pensent même que c’est surtout sur le cas du cadre politique du Niger que le président le plus sincère du monde, Donald TRUMP, se serait basé pour qualifier beaucoup de pays du tiers monde de « pays de merde ». En effet , c’était au Niger que pour la première fois dans l’histoire politique mondiale un Président sortant a honteusement emprisonné son opposant politique en pleine campagne électorale qui devait constitutionnellement être compétitive, libre, transparente, équitable et crédible. Le bourrage des urnes s’est avéré flagrant sur l’ensemble du territoire national du Niger.

Imprimer E-mail

Idées et opinions