Airtel Niger

Forfait Albarka

Signe de temps / Hama Amadou à la rencontre de la diaspora touarègue en Europe : visite de courtoisie ?

Signe de temps / Hama Amadou à la rencontre de la diaspora touarègue en Europe : visite de courtoisie ?Je suspends mes séries de publications sur l’OUA et l’UA ainsi que celles que j’ai commencées sur les Indépendances, les Conférences Nationales et les Tables Rondes. Actualité oblige !

En effet, il s’agit de la rencontre traditionnelle de la Diaspora Touarègue en Europe qui a eu lieu du 22 au 23 Juillet 2017 dernier en Normandie. Un rassemblement culturel périodique traditionnel qui est propre à toutes les Communautés non seulement  nigériennes mais mondiales, pour échanger et festoyer. Cela depuis la nuit des temps et qui n’a jamais donné lieu à des polémiques ou autres velléités. Chaque année sinon épisodiquement ou périodiquement, ces genres de rassemblements sont mêmes conseillés et s’inscrivent dans une logique de la construction du renforcement de l’unité nationale et de la sauvegarde des acquis. Une Nation et un pays sont construits à l’image d’un puzzle où chaque élément se rattache et s’incruste dans l’autre pour créer la maison ou la bâtisse commune. Les Communautés demeurent ces éléments qui forment l’ossature d’un destin commun : Un pays, un Peuple, une Nation, une République, un Territoire où chaque partie contribue positivement au développement de tous, dans une diversité naturelle.

Ces derniers temps, certains médias nationaux et les réseaux sociaux ont fait état de la visite de Mr Hama Amadou au rendez vous annuel de la Diaspora Touarègue en Europe. Chacun y est allé de son analyse politique, avec parfois des extrapolations excessives et rapides. Pour ma part, je voudrais me limiter aux faits et au symbole que cela peut représenter au regard de l’intérêt de notre pays et de sa cohésion sociale et nationale.
De quoi s’agit –il ? D’un rendez-vous annuel organisé par l’Organisation de la Diaspora Touarègue en Europe (ODTE) dont le président, Mr Abdoulahi Attayoub habite d’ailleurs à Lyon, comme moi, et connu de nous tous et qui participe à toutes nos activités nationales. Nous travaillons et contribuons souvent en collaborant dans des écrits pour discuter des sujets de société, comme entre intellectuels. II m’est arrivé de cosigner avec lui un texte publié sur la situation politique de notre pays.

L’ODTE regroupe des Touaregs originaires de plusieurs pays dont le nôtre. Et la composante nigérienne est très importante. II est par conséquent normal qu’une autorité ou une personnalité nigérienne ou tout nigérien s’y intéresse au delà de nos débats politiciens. D’ailleurs, une personnalité appartenant au gouvernement actuel a également fait le déplacement pour aller saluer les participants à ce rassemblement en Normandie. Un lieu symbolique dans l’Histoire de l’Afrique et de l’Europe. II faut parfois prendre le temps de revisiter l’histoire mondiale.

Il appartient donc aux autorités diplomatiques de notre pays et à ses représentants en Europe de savoir comment approcher ce type d’organisations pour en comprendre les objectifs et établir si nécessaire des rapports au regard des  intérêts de notre pays.

La visite de Mr Hama Amadou intervient, c’est vrai dans un contexte politique tendu au pays et son interprétation ne peut pas échapper à cette situation. Mais, comme les autres  Diasporas en Europe ou dans le Monde, celle-ci comprend également des sympathisants de toutes les sensibilités politiques du pays. II n’y a vraiment pas d’objet à polémique et les personnes qui parlent de «rébellion» véhiculent peut-être sans en être conscientes, des idées qui sont autrement plus subversives et contraires à la cohésion nationale et à l’unité dont le pays a tant besoin par les temps qui courent.


Je rappelle ici que d’autres communautés nigériennes s’organisent en Europe et dans le Monde sans que pour autant cela ne pose aucune question ni ne provoque la moindre irritation. Je précise que les Peuls d’Afrique et dans toutes leurs composantes dans le Monde se réunissent régulièrement pour discuter, échanger, partager pour évoluer dans la Cohésion et l’unité de leurs pays respectifs. Ils y font l’état des lieux des progrès enregistrés et des dispositions à prendre pour consolider davantage les acquis. II y a un ou deux mois que les Peuls d’Afrique et du Monde se réunissaient pour discuter des  problèmes de la vie et du renouvellement des instances de leurs structures. Dans leur cahier de charges des problèmes rencontrés dans chaque pays avec leurs frères sédentaires au niveau des pâturages. Afin d’éviter des tueries insensées, des inutiles bagarres dans leur vie quotidienne. Ils exigent aussi l’enseignement de leur langue le Poular dans les écoles et collèges si ce n’est aussi bien au niveau des Universités pour ne pas perdre leur culture. Ce qui est indispensable pour toute communauté dans une coexistence pacifique. Cette assemblée ou rencontre des Peuls avait été présidée par l’Honorable Ali Nouhou DIALLO, un homme respectable, pionnier parmi les pionniers des Indépendances ; ancien étudiant de la FAIENF, l’Association des premières élites africaines qui réclamaient l’Indépendance de notre Continent africain, ancien Parlementaire, ancien Président de l’Assemblée Nationale du Mali, ancien Président du Parlement de la CEDEAO. Le Peul qui a un chapeau Peul posé à l’arrière de sa voiture un accroché dans son salon et un presque en permanence sur sa tête. Et lorsqu’on lui dit que «c’est trop», il répond en souriant «non». II fut d’ailleurs un promotionnaire à notre célèbre ainé Sanoussi Jackou TAMBARI . Je terminerai ma contribution en disant que ces rencontres culturelles d’échanges entre communautés entrent forcément dans la logique de la Renaissance Culturelle prônée par le Président de la République et Chef de l’Etat Mr ISSOUFOU Mahamadou dans son programme de développement. Ces rencontres et rassemblement qui se font partout entre nos Communautés diverse, augurent aussi de la vitalité de notre Démocratie et de notre souci permanent d’unir nos efforts, nos intelligences. Pour continuer à bâtir un havre de paix et de tranquillité dans une Afrique libre et indépendante. Le Niger demeurant notre seul et unique bien commun.

Dr Abdoulaye ASSANE DIALLO

 

Imprimer E-mail

Idées et opinions