Airtel Niger

Forfait Albarka

Point de Vue : Et si on parlait de l'indépendance énergétique

energie solaire NigerAvec le mois de mars qui commence, nous entrons de plain pied dans la période caniculaire ; un moment que redoute presque tous les Nigériens. En effet la forte chaleur peut atteindre jusqu'à 45° à l'ombre. De faite, la question qui se pose est de s'avoir comment s'adapter à la situation. Un climatiseur ? Un ventilateur ? Tout cela est question de moyen financiers. Le plus gênant, c'est que la Nigelec a renoué avec son cycle de coupure intempestive. Plus d'une fois la société nationale a imputé ses coupures à la centrale du Nigeria. Devons nous continuer à nous plaindre de nos voisins alors que nous avons deux atouts important dans ce domaine. Le premier c'est l'énergie solaire dont Dieu nous a gratifié amplement. Et depuis le professeure Abdou Moumouni nous avons dompté cette énergie. Malheureusement nous n'en avons fait qu'un petit usage ; alors que des pays comme le Sénégal et le Maroc recherchent leur indépendance énergétique en la matière. Le second atout c'est évidement l'uranium. Avec la présence de la HANEA (Haute autorité nigérienne à l'énergie atomique), nous avons désormais la possibilité de nous informer d'avantage sur la possibilité de création d'une centrale nucléaire pacifique.

Ce n'est pas trop tard, le Niger peut retrouver le temps perdu en émaillant le pays de plusieurs centrales solaires.

Ali Cissé Ibrahim

25 mars 2017
Source : La Nation 

Imprimer E-mail

Idées et opinions