Annonce

Lack of access rights - File 'http:/nigerdiaspora.net/images/Abdoulaye-HASSANE-DIALLO-2017-002.jpg'

Ce que je pense / bâtir une Nation ou un Continent suppose un effort collectif : Par Dr Abdoulaye HASSANE DIALLO

Ce que je pense / Niger EFOPPRIMES Campus Capitaine Amadou HASSANE DIALLO : pari gagnéDr Abdoulaye HASSANE DIALLONotre pays est à un tournant décisif de son édification après 58 ans d’indépendance De 1960 année fatidique de l’acquisition de notre Souveraineté Nationale sous la première République en 1958 à 2018 notre pays   a subi de grandes et nombreuses modifications . Le jeune de 1960 égraine aujourd’hui beaucoup d’années . C’est dire qu’il observe et vit sans puissance des moments qui risquent de trahir sa mémoire. Mais, mieux de la perturber s’il ne la ravive pas . Alors que dire de ceux qui avaient tout bravé, lutté, pris des coups de l’administration coloniale afin de nous libérer ? Beaucoup pour ne pas dire que peu d’entre ces héros sont encore parmi nous . Mais qu’ils y soient ou non ils méritent notre totale admiration   pour avoir à mains nues arraché notre pays j’allais dire nos pays des griffes de ceux qui pensaient comme Jules FERRY et autres colons qu’ils n’étaient qu’un réservoir de richesses pour les pays européens . Cependant, certains d’entre eux ont déchanté face à des grands hommes comme Samory TOURE, en Guinée, Soundiata KEITA, au Mali Bâ BEMBA, Lat DIOR au Sénégal La Grande SAROUNIA Mango au Niger , BEHANZIN au Dahomey aujourd’hui actuel Bénin qui avaient refusé que nous occupions notre place . Sur ce Continent qui nous vus naître et grandir IIs sont nombreux, Askia Mahomed et Mamar KASSEY en Terre Songhay etc … Beaucoup d’autres héros, dignes fils du continent africain avaient croisé le fer avec nos envahisseurs qui rêvaient de transformer nos pays en zones de Tourisme où il fait bon vivre tout en évacuant nos immenses richesses vers le continent européen  . Après avoir pris en otage et en esclavage une bonne partie de notre belle jeunesse évacuée vers les Antilles et l’Europe comme une main d’œuvre  gratuite .


NOTRE PAYS AU CŒUR DE LA CONSTRUCTION PANAFRICAINE
Le Niger membre Fondateur des toutes les Organisations sous Régionales ,Continentales et Mondiales continue dans cette salutaire voie . II n’est nullement besoin de revenir et d’expliquer ici ce que les pères Fondateurs de nos pays ont engagé comme efforts et énergies dans l’ édification de notre Continent Cela depuis les Indépendances et d’ailleurs bien avant . Nous leur devons respect et gratitude lorsqu’on sait qu’ils nous ont légué un bien commun , cet espace africain qui va «  du Cap au Caire  » si nous paraphrasons notre compatriote Djibo BAKARY . Nous devons à tant d’hommes sur le Continent notre Liberté et notre Indépendance lorsqu’on se rappelle que l’ancien Président de Guinée Ahmed SEKOU TOURE disait que « nous n’avons pas obtenu notre indépendance pour perdre notre Liberté » D’autres comme le Colonel Gamal Abdel NASSER d’Egypte , le Tunisien Habib BOURGUIBA, le Sénégalais Léopold Sédar SENGHOR le , Président Malien Modibo KEITA, le Président nigérien DIORI Hamani , le Président Kényan Jomo KENNYATA, le Président Algérien Ahmed BEN BELLA , etc. ….se sont sacrifiés pour notre peuple africain . Et parmi eux , beaucoup de femmes également qui avaient soutenu cette noble et juste lutte d'indépendance Mais bien avant eux des noirs sur le Continent Européen et Américain avaient commencé la lutte II s’agissait de Marcus Garvey, Dubois en Amérique et en Angleterre qui avaient ouvert le bal de cette atroce lutte au prix de beaucoup de vies . En Afrique du Sud, au Zimbabwé, en Namibie, en Ethiopie ,et sous d’autres cieux comme au Ghana du temps du Dr Nkrumah avaient pris le relais de nos frères noirs hors du Continent Africain .Et que dire de notre héros mondial Nelson MANDELA qui a sacrifié sa vie pour notre Liberté Honneur , Dignité et Gloire . Chemin faisant après plusieurs rencontres qui ont engendré tant de débats houleux, des polémiques, des contradictions, des discussions parfois des tiraillements , le 25 Mai 1963, l’OUA fut créée avec deux tendances : le groupe des Progressistes et celui des modérés .Quoi qu’il en soit l’Afrique venait de franchir un pas important dans son édification avec 54 Etats qui avaient donné leur aval .. L’Afrique pouvait et devait parler d’une seule voix en protégeant ses peuples et ses richesses et en décidant ainsi de son propre sort .Comme je le souligne dans ma thèse de Doctorat en Sciences Politiques «  L’Organisation de l’Unité Africaine OUA face aux réalités des Etats membres et aux problèmes des Etats Africains  Contribution à l’Unification d’un Continent 1963 1993 Mais , au-delà du discours il fallait passer aux actes concrets en unissant les efforts en vue de bâtir des Etats et naturellement pour aboutir à l’Unité Africaine . Les étapes sont nombreuses et le chantier si vaste et si difficile. D’ailleurs, à la portée des dirigeants qui de Sommets en Conférences se retrouvaient pour échafauder leurs plans d’actions De 1963 à nos jours, que de problèmes, que de fissures dans cette grande maison que nous construisons au fil du temps Mais des réussites si nous jetons un regard rétrospectif dans le rétroviseur . Notre pays a toujours été au cœur des grandes décisions et actions panafricaines quand on sait que nous avons été membre fondateur et avons aussi accompagné ces Institutions  sans hésitation ni faiblesse. Tous nos Chefs d’Etat nigériens ont chacun et d’une manière spontanée , donné de la voix pour rehausser le prestige de l’OUA à l’UA Aujourd’hui c’est un nigérien en la personne de Mr Mohamed SAIDIL MOCTAR comme Ministre Conseiller Spécial à la Présidence de la République, Directeur Général de l’Agence UA Niger 2019 qui pilote la prochaine édition 2019 Sous la Direction de Mr Mahamadou OUHOUMOUDOU, Ministre Directeur de Cabinet du Président de la République Le Niger est à l’Honneur à l’issue de la 25è Session Ordinaire de la Conférences des Chefs d’Etat et de Gouvernement pour avoir été retenu afin d’abriter la 33è session de l’Union Africaine . Notre pays est ainsi en chantier pour présenter à nos illustres hôtes ce que nous avons fait lors des 5è Jeux de la Francophonie en 2005 . C’est ainsi qu’en 2018 tout récemment notre compatriote Mme DIALLO Amina DJIBO Secrétaire Générale de la Commission de la Francophonie a au nom de son Ministre bien organisé et dirigé les journées de la Francophonie dans une ambiance conviviale . Une rencontre dont nous devons en tirer profit en créant des liens , en tissant et en nouant des amitiés avec tout ce monde qui vient chez nous Nous devons attirer beaucoup de gens pour leur présenter le beau visage du nigérien Nous devons vendre la beauté de notre pays à travers nos comportements et notre esprit créatif et inventif . Aujourd’hui notre pays se doit de s’impliquer dans ce grand chantier de l’UA qui sera encore une fois un évènement continental en 2019 Notre pays sera au coeur de l’actualité africaine et notre pays étant également au premier plan de la lutte contre le terrorisme, nous sommes tous unis pour combattre ce fléau qui traumatise nos populations de jour, comme de nuit . Nos Forces de Défense et de Sécurité à pied d’œuvre chaque jour se tiennent aux côtés de nos populations qu’elles protègent tout en sécurisant nos vastes frontières Car qui dit évènement dit sécurité  Une affaire de tous C’est pourquoi les sociétés de Sécurité privée doivent se mobiliser ensemble pour appuyer nos Forces dont elles sont les auxiliaires immédiates dans la sécurisation de notre territoire. Une belle occasion pour la SNS aussi afin de continuer à contribuer à ce vaste combat qui est le sien Une Société de Sécurité Nigérienne qui a déjà fait ses preuves jusque dans la sous - Région  Notamment au Mali voisin où un accueil chaleureux lui a été réservé par les autorités de ce pays . Nous souhaitons bonne chance et surtout courage et détermination pour accomplir cette belle mission et noble aventure que l’UA nous a confiées II me semble que tout le peuple nigérien est interpellé et que chacun d’entre nous doit donner le meilleur de lui-même pour réussir cet évènement , Parce qu’il y va de notre honorabilité et de notre crédibilité nationale pour ce grand rendez du donner et du recevoir des peuples d’Afrique.
Abdoulaye HASSANE DIALLO Dr en Sciences Politiques Directeur de publication du Journal la Liberté et Ecrivain Ancien Maire et ancien Conseiller du Président de la République, Contrôleur Général de l’EFOPPRIMES Niamey

.

Imprimer E-mail

Idées et opinions