Bonne Fête ! Barka Da Salah ! Wa Kayessi !

Annonce

Lack of access rights - File 'http:/nigerdiaspora.net/images/Mahmoudane-Aghali-Niger.jpg'

La lutte contre les détournements : Par Mahmoudane Aghali

Mahmoudane Aghali Niger Il est certes une prise de conscience patriotique de profiter de la réunion des maires afin de les viser pénalement de ce qui est une pratique banalisée à tous les échelons de l'administration,tantôt directement,tantôt indirectement. L'affaire du don du Pakistan,volatilise à Cotonou, le virement de l'uraniumgate,Mukurigate et bien d'autres affaires scabreuses doivent avoir le même traitement que les maires indélicats. La justice a deux vitesses ou le voleur de l'oeuf est appréhende alors que celui du boeuf fructifie ses affaires ne règle en rien le phénomène.

Le problème du profit au sein de l'Etat a atteint un degré jamais atteint auparavant. Pendant que les dignitaires et assimiles investissent à tout va, garnissent des comptes inutiles à l'Etranger, Le Peuple souffre du manque de travail, du manque du minimum; les écoles et les hôpitaux dépérissent.

A tout cela,s'ajoute un recul de l'Etat de droit incontestable,du rejet de la contestation,de l'opinion,de l'intimidation de la presse, du musellage de l'opposition et du concassage des partis sur fonds de profits financiers.

Il est plus que jamais nécessaire que Mahamadou Issoufou redresse la barre, sache que l’équipe à laquelle il fait tellement confiance est arrogante et l'arrogance ne peut appeler que l'arrogance..En exemple, la mise à l’écart de Ben Omar et la prise en main du problème étudiant par le PR a tout de suite apaisé la situation.

L'acharnement contre Hama a sali la présidentielle et la démocratie nigérienne et prive une part des Nigériens de leur idéal politique.Tout cela vient de la même équipe car elle a des visées sur la Présidentielle à venir et Hama et son parti constituent un adversaire de poids.

 

Le rétablissement de la démocratie véritable, la lutte contre les détournements,la bonne gouvernance et l’amélioration de conditions de vie de la population doivent être la priorité de Mahamadou Issoufou dans un Niger livré a une nouvelle génération de vautours.

Réduire la taille du gouvernement s'impose même si cela fâche les chefs des partis.La gestion d'un pays n'est pas un gâteau à partager mais un poids moral à supporter.

L'uranium, le pétrole, l'or, le ciment et le charbon exploités doivent avoir des retombées palpables sur le territoire nigérien ( infrastructures,baisse des prix..) et non des dettes a rembourser sur des décennies entravant un quelconque mieux être à court terme.

La lutte contre l’insécurité et le terrorisme passe par la lutte contre la pauvreté des couches moyennes et non l'enrichissement des élites dirigeantes.

Mahmoudan AGHALI

 

Imprimer E-mail

Idées et opinions