Idées et opinions

Formations et qualifications des enseignants au Niger : par Moustapha Liman Tinguiri, Planificateur de l’Education DRES ZinderLes qualifications aux différents niveaux d’enseignement
Au primaire le corps enseignant est constitué d’instituteurs ou d’instituteurs adjoints, issus des écoles normales mais aussi de jeunes, sans aucune formation pédagogique, titulaires du BEPC (Brevet d’Etude du Premier Cycle), ou du baccalauréat ou de tout autre diplôme jugé équivalent.
Dans l’enseignement secondaire, les professeurs des collèges et lycées sont issus de l’Ecole Normale Supérieure (ENS de Niamey), du Centre Amir Sultan (enseignants du Franco-arabe) des Facultés des Sciences de l’Education (FSE de Maradi, Tahoua ou Zinder) ou alors ce sont des jeunes nantis de titres universitaires très divers, également sans formation pédagogique. Généralement ceux qui ont des diplômes correspondant au baccalauréat plus deux ans (DUEG, DUEL, DUES, DUT, etc.) enseignent dans les collèges et ceux qui ont le baccalauréat plus trois ans (Licence, etc.) et plus (Maitrise, CAPES, etc.) dans les lycées. On trouve parfois des bacheliers C ou D qui enseignent les disciplines scientifiques (Maths, PC, SVT) dans les collèges, par insuffisance d’enseignants ayant le profil requis. Cette mauvaise conjecture fait que par exemple le français est enseigné dans les CEG, CES et lycées par des diplômés de lettres modernes (ce qu’il faut) mais aussi des linguistes, sociologues, communicateurs, philosophes, juristes etc. et les sciences par des économistes, agronomes, topographes, ou des techniciens de commerce, marketing etc.
Dans l’enseignement secondaire technique, il faut avoir soit le diplôme universitaire de technologie (DUT) ou le brevet de technicien supérieur (DUT) pour le premier cycle, soit la licence ou le diplôme d’ingénieur pour le second cycle.
Au niveau de l’enseignement supérieur, on trouve les enseignants technologues et les enseignants chercheurs, titulaires de doctorat, parmi lesquels beaucoup n’ont pas de certificat d’aptitude pédagogique approprié à l’enseignement du supérieur. Les enseignants technologues assurent un enseignement intégré avec des cours théoriques et des travaux dirigés, pratiques et d’application. Quant aux enseignants chercheurs, ils assurent la double activité d’enseignement des étudiants et la recherche scientifique dans la discipline exercée.

Imprimer E-mail

Idées et opinions