Idées et opinions

Dossier Africard C Etat NigerL’audience du 14 mars dans le dossier Africard C/ Etat du Niger avait pour seul et unique objet de statuer sur la demande de  ‘’ sursis à statuer ‘’ formulée par l’Etat du Niger ; autrement dit une demande qui consiste à gagner plus de temps pour mettre en place tous les mécanismes de défense induits par la découverte des faits nouveaux(c’est-à-dire les E-mails compromettants). Le juge a estimé que nous n’avions pas besoin de ce temps et a décidé de passer au jugement  de l’affaire au fond ( c’est-à-dire sur la validité des saisies pratiquées par Africard),  le 6 juin prochain, au lieu du 11 mai comme il l’avait programmé au départ.
Donc,  que certains y trouvent un motif de fanfaronnade c’est  leur droit. Mais une procédure judiciaire comme celle-là exige plus d’humilité et nous,  nous savons raison gardée.

Imprimer E-mail

Idées et opinions