Forfaitt-ORANGE-4G

Idées et opinions

Anza Oumarou 01Camarades membres du Présidium,
Camarades membres du PNDS,

Comme vous le savez, l’annonce du limogeage du Ministre des finances, HM, a fait l’effet d’une bombe au Niger, et partout ailleurs.
La décision que l’on sentait venir depuis des semaines a fini par être actée, à la grande désolation de plusieurs militants.

Le PR a fait tomber le couperet sur une personne qui, tout comme vous, et de l’avis unanime de tous, a été à l’avant-garde de la lutte qui l’a porté au pouvoir.
Du syndicalisme estudiantin, à la lutte pour l’avènement de la démocratie, en passant par la démolition de l’AFC, l’opposition « frontale » à feu Barré, l’opposition structurée vis-à-vis du tandem Tandja-Hama, jusqu’aux élections de 2011, HM a été de toutes les luttes politiques du PNDS Tarayya.
Ni les brimades, encore moins pressions et tensions, pas plus que le chemin de croix à Tondibia (1976) et à Ikrafane (1997), n’ont entamé sa détermination à poursuivre le combat pour la démocratie et le socialisme.
Sa loyauté en vers les camarades, son sens de l’Etat et son esprit républicain en font un militant hors pair, aujourd’hui adulé et admiré de tous.

Au sein du PNDS, peu de gens peuvent se vanter de son pedigree.

En congédiant HM, le PR a fait usage de son pouvoir discrétionnaire.
Jeudi passé, il était si décidé, qu’il a rappelé un ministre en mission officielle, au service de l’Etat, et dans le but ultime de rendre à la nation sa grandeur.
Son message était on ne peut plus clair.

Imprimer E-mail

Idées et opinions