Idées et opinions

Le Niger bon dernier :  Par Mahamoudane AGHALILa douche froide est arrivée des statistiques du PNUD. Cette publication, inattendue du coté de la renaissance ne surprend guère le Nigérien ordinaire, confronté à de sérieuses difficultés d’existence depuis la fin de l’ère Tandja dans les villes et les campagnes.
Certes quand on se fie à Télé Sahel, vantant les réalisations de l’Acte 1 et de l’Acte 2 de l’actuel régime et les chiffres astronomiques, plus les innombrables réalisations brandis par les vétérans du parti au pouvoir, on n’en revient pas de cette annonce…
Le PNUD s’est-il trompé ou le gouvernement du Niger mène-t-il allègrement le peuple en bateau ?
Dans le deuxième cas, après de si piètres résultats et si nous sommes dans une démocratie, le gouvernement sait ce qui lui reste à faire.
Le pays va mal, pendant qu’une petite minorité roule sur l’or.
Une correction s’impose
Un frein à la mal gouvernance qui gangrène tout développement et à la corruption des élites au pouvoir est plus que nécessaire sinon l’existence du Niger en temps qu’Etat est en danger.
Mahamoudane AGHALI
France
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Imprimer E-mail

Idées et opinions